Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 27 décembre 2019 - 16:38 - Mise à jour le 27 décembre 2019 - 17:19
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[Best of] Les meilleures campagnes de l’année 2019

Ce mois de décembre, la rédaction vous propose de faire le point sur une année riche en engagements. Aujourd’hui, nous revenons sur les meilleures campagnes de sensibilisation de 2019.

Crédit photo : Kristina Ratobilska.

« Sur la route, le téléphone peut tuer » : c’est avec ce slogan que la Délégation à la sécurité routière (DSR) a lancé le 2 avril dernier une nouvelle campagne de sensibilisation sur les dangers d’utiliser son téléphone en conduisant. Sur des photos de corps blessés et inanimés figurent des phrases choc comme « Vous direz à ses enfants que vous deviez vraiment répondre à ce sms » ou « Vous direz à sa femme que vous deviez à tout prix répondre à cet appel. » Des images fortes. 

Selon l’ONU, 13 millions de tonnes de plastique se retrouvent dans les océans chaque année. Pour alerter le public, l’ONG Sea Shepherd a lancé en avril dernier une campagne contre ce fléau qui menace la biodiversité marine. Le slogan « Le plastique que vous utilisez une fois torture les océans pour toujours » est inscrit sur les affiches montrant des animaux marins étouffant sous le plastique. L’organisation a, encore une fois, touché dans le mille.

Mi-avril 2019, sur le quai du métro Réaumur-Sébastopol à Paris, on pouvait lire sur l’une des affiches de la campagne d’Entourage : « la seule solution qu’a trouvé Marie pour parler à quelqu’un, c’est de se parler à elle-même ». Pour inciter le grand public à créer du lien avec les personnes sans-abri, l’association a lancé une campagne de sensibilisation en partenariat avec leur agence de communication pro bono TBWA/Paris dans les métros parisiens. 

À la suite d’une agression dans le métro parisien, Anaïs Leleux ne trouvait pas d’aide efficace auprès des dispositifs mis en place par la RATP. Pour sensibiliser au harcèlement sexuel dans les transports en commun et interpeller la régie, la membre du collectif « Nous Toutes » a lancé fin avril 2019 plusieurs initiatives. Au programme : une réadaptation de la chanson engagée de Angèle avec « Balance ta rame », suivie d’une manifestation devant le siège de la RATP à Bercy. Et pour couronner le tout, une campagne #BalanceTonMétro a été lancée sur Twitter.

Dans un court clip vidéo, l’association Enfance et Partage dénonçait en mai dernier les violences faites aux enfants par leurs proches, souvent ignorées du reste de l’entourage, car cachées par les victimes elles-mêmes. Le clip met en scène Paul, un petit garçon qui ment à son entourage pour dissimuler les violences qu’il subit chez lui. Des images qui ne peuvent laisser de marbre.

« Je suis une mère indigne », « un déchet de la société », « je suis le parasite de votre pays »... Le vendredi 7 juin, la fondation Apprentis d’Auteuil a lancé sa nouvelle campagne de sensibilisation visant à dénoncer les préjugés à l’égard des jeunes. Son message central ? « À force d’entendre qu’on ne vaut rien, on finit par le croire ». Les voix de cinq personnes représentatives des profils accueillis au sein de cette fondation y ont été mis en lumière afin de faire davantage connaître les actions de la fondation.

Besoin d’une transplantation cardiaque ? « Un peu de sport et ça ira beaucoup mieux ! » Un cancer des poumons ? « Le mieux dans ces cas-là c’est de plus y penser, d’aller respirer le grand air. » Une dépression ? « C’est juste un passage à vide (...). Faut essayer de vous distraire. » Pour changer le regard du grand public sur la dépression, la Fondation FondaMental a lancé en octobre, en partenariat avec la Fnapsy, sa campagne « Le petit passage à vide ». Elle montre avec un humour noir qu’il s’agit d’une maladie, qui peut avoir des conséquences graves si elle n’est pas prise au sérieux. Une démonstration sans appel.

Pour les lecteurs de carenews, il s’agit de la meilleure campagne de 2019. Ce joli coup de publicité a été réalisé par l’association Dans Ma Rue, qui a habilement détourné, avec l’aide de l’agence de communication responsable The Good Company, le spot de Boursorama mettant en scène Brad Pitt. Dans la version détournée de la vidéo, Brad Pitt évoque la situation des personnes sans-abri, pour rappeler que près de 143 000 personnes en France sont sans domicile (selon le rapport 2019 de la Fondation Abbé Pierre sur le mal-logement).

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer