Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 19 décembre 2019 - 09:36 - Mise à jour le 19 décembre 2019 - 09:42
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[Rétrospective] Le détournement de la pub de Boursorama avec Brad Pitt par Dans ma rue, la campagne de 2019

Ce mois de décembre, la rédaction vous propose de faire le point sur une année riche en engagements. Aujourd’hui, nous vous (re)parlons d’une campagne qui a beaucoup fait parler d’elle en 2019 : le détournement d’une publicité remarquée de Boursorama par l’association Dans Ma Rue. L’objectif : mettre en lumière le sans-abrisme.

Crédit photo : Dans Ma Rue.

Début octobre, la banque en ligne Boursorama réalisait, pour la modique somme de 5 à 6 millions d'euros, une campagne mettant en scène Brad PItt. Dans la publicité, réalisée par l’agence Buzzman, Brad Pitt se balade dans les rues de New York tout en parlant à la caméra. Sauf que ses paroles sont inaudibles, la vidéo se concluant sur ce message : « Nous n'avons pas besoin que Brad Pitt recommande Boursorama Banque. Parce que personne ne le fait mieux que nos clients. » 

Mettre Brad Pitt au service de la cause des sans-abris

L’équipe de bénévoles derrière l’association Dans Ma Rue, qui lutte contre l’isolement des sans-abris dans les 13e et 15e arrondissements de Paris, a immédiatement été inspirée. Meryl Attou, sa cofondatrice et présidente, a confié à Carenews : « Quand on a vu combien Boursorama avait dépensé pour avoir Brad Pitt et ne pas le faire parler, ça nous a choqués. Il nous a tout de suite semblé naturel de le faire s’exprimer sur la cause des sans-abris. » 

L’agence de communication responsable The Good Company a aidé l’association à concrétiser son idée, dans l’objectif de sensibiliser le grand public. Dans la version détournée de la publicité, Brad Pitt évoque donc la situation des personnes sans-abri, pour rappeler que près de 143 000 personnes en France sont sans domicile (selon le rapport 2019 de la Fondation Abbé Pierre sur le mal-logement). 

La recette fonctionne : de nombreux médias ont partagé la vidéo, donnant une visibilité inédite à l’association. Sur Youtube, le spot comptabilise plus de 13 000 vues. 

« Ça nous a permis d’avoir un peu plus d’ambition »

Les véritables bénéfices du buzz ne sont toutefois pas financiers, comme Meryl Attou nous l’a expliqué : « Ça a créé une dynamique incroyable au sein de l’association, et ça nous a permis d’avoir un peu plus d’ambition. » La médiatisation soudaine de l’association lui a permis d’obtenir des rendez-vous avec de potentiels partenaires, et lancé des discussions pour étendre géographiquement les activités de maraudes que Dans Ma Rue mène dans les 13e et 15e arrondissements de la capitale.  

L’association espère également pouvoir reprendre un projet lui tenant à cœur : un dispositif d’hébergements chez des particuliers expérimenté en 2018. Pour cette association constituée de bénévoles, fondée par Meryl Attou et Usman Ishaq en 2015 alors qu’ils étaient étudiants, la finalité est d’ouvrir un poste consacré à la gestion de ce dispositif. Sa campagne annuelle de financement, ouverte jusqu’à la fin du mois de décembre, devrait la rapprocher de ses objectifs.  

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer