Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 9 juin 2020 - 11:42 - Mise à jour le 10 juin 2020 - 14:08
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Championne de l’Enactus Festival 2020, la startup Zac donne une seconde vie à vos lunettes

Vendredi 5 juin, la cérémonie de remise des prix est venue clôturer les 15 jours de l’Enactus Festival 2020, « compétition nationale des étudiants entreprenants engagés ». La grande gagnante de l’événement est la startup Zac, spécialisée dans le recyclage des montures de lunettes inutilisées.

La startup Zac reconditionne des montures de lunettes usagées. Crédit photo : Zac

Gaspillage alimentaire, éducation, sécurité routière, santé, transition écologique, qualité de vie des personnes âgées… Depuis 2002, Enactus France se donne pour mission de célébrer l’engagement et l’innovation des jeunes lycéens et étudiants au service de la société. Pour clôturer l’année 2019-2020 malgré les contraintes de la crise sanitaire liée au Covid-19, l’Enactus Festival 2020 s’est déroulé en ligne. Parmi les 39 équipes étudiantes en lice, c’est la startup Zac, de l’université de Lille, qui est sortie du lot. Elle reçoit un soutien financier de 6 000 euros.

Des lunettes reconditionnées

« Nous avons décidé d’agir avec un objet commun à 71 % des Français : les lunettes. » À seulement 20 ans, Ophélie Vanbremeersch est une startupeuse dans l’âme. D’un ton assuré, la jeune femme nous explique la motivation derrière Zac, l’entreprise de collecte et de reconditionnement de lunettes qu’elle a fondé il y a un an et demi. « Sans nous en rendre compte, nous portons sur notre nez un objet fort pollueur, qui peut avoir fait des milliers de kilomètres et avoir un impact considérable sur la planète. » Et pourtant, ce sont environ 100 millions de montures qui seraient oubliées dans les tiroirs, rien qu’en France… Pourquoi ne pas offrir une nouvelle vie à toutes ces paires inutilisées ?

Trois étapes pour une seconde vie

Tout commence par la récupération des montures, facilitée par des boîtes de collecte placées dans divers lieux publics : banques, pharmacies, universités... Dès janvier 2020, Zac a d’ailleurs atteint son premier objectif de 10 000 paires récoltées. Vient ensuite le reconditionnement. Les montures sont nettoyées, polies ; si nécessaire, des pièces sont remplacées. Cette étape se fait en partenariat avec AlterEos, coopérative qui emploie 85 % de personnes en situation de handicap.

Une fois rafraîchies, les montures reconditionnées sont prêtes pour un nouveau départ ! Dans un contexte où « plus de 2 millions de Français n’ont pas accès à des montures pour des raisons budgétaires », Zac souhaite proposer ses produits recyclés à un prix abordable. Dès la fin du mois de juin, l’entreprise inaugurera sa boutique en ligne. Et ce n’est pas tout : « nous préparons notre lancement auprès des opticiens pour septembre ». Zac voit encore plus loin : sur les trois prochaines années, l’entreprise prévoit de reconditionner 25 000 montures et de créer trois emplois. Mais d’ici là, il lui faudra représenter la France face à 37 autres pays à l'Enactus World Cup 2020, qui se déroulera en ligne du 8 au 10 septembre prochain.

carenews.com est partenaire média du Enactus Festival.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer