Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 6 novembre 2020 - 17:00 - Mise à jour le 16 novembre 2020 - 13:41
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[Entreprises engagées] Les infos à retenir la semaine du 2 novembre

Intermarché, Blédina, Spartoo pour l’Amref, Lanzatech, Total et L’Oréal… Voici les entreprises qui ont fait la une de l’actualité de la RSE et du mécénat cette semaine du 2 novembre.

Les infos des entreprises engagées à retenir la semaine du 2 novembre

 

  • Intermarché s'apprête à lancer un drive solidaire pour aider les libraires  

Intermarché va lancer, à partir du lundi 9 novembre, un drive solidaire pour aider les commerces locaux, notamment les libraires en premier lieu, afin de proposer leurs produits sur la marketplace des supermarchés du groupe. Dans ses publicités, Intermarché n’hésite pas à épingler le géant américain Amazon avec ce message engagé : « Sorry Jeff, nous sommes d’ores et déjà en train de travailler à rendre ce service disponible pour les autres commerces de proximité en difficulté. »

 

  • Blédina lance une cagnotte de dons en faveur de la filière de poires Williams

Blédina (labellisée B Corp) affirme son engagement pour la filière de la poire Williams française en lançant une cagnotte sur MiiMOSA, intitulée Sauvez Williams, à la rescousse de la poire française. Les parents sont appelés à soutenir la plantation de 40 000 poiriers en 2021, auprès de trois agriculteurs partenaires. Chaque plant a un coût de sept euros. Grâce à ce geste, la marque de petits pots pour bébé espère sensibiliser le grand public à la sauvegarde sur le long terme de la filière de la poire Williams. Blédina souhaite ainsi favoriser la conversion des agriculteurs à l’agriculture biologique, notamment en leur proposant un accompagnement technique autour de la protection des sols, de la biodiversité et des ressources en eau. 

 

  • Spartoo soutient l’Amref avec la vente d’un produit solidaire

Spartoo soutient l’Amref pour lutter contre la mortalité maternelle et infantile en Afrique. Pour cette 6e édition, qui se déroulera tout au long du mois de novembre, le site web Spartoo proposera un produit solidaire dont les bénéfices seront reversés à l’Amref. Cette année, il s’agit un collier doré orné d’une délicate feuille ciselée. Le collier est vendu quatre euros, et deux euro sont reversés à l’ONG de santé publique qui promeut un accès à la santé pour les enfants et les femmes en Afrique. 

 

  • HelloAsso s’associe à SiteW pour aider les associations

HelloAsso, première solution de paiement gratuite pour plus de 120 000 clubs et associations en France, tisse un nouveau partenariat avec SiteW, solution française de création de site Internet. L’objectif est de permettre aux associations de créer leur site Internet, peu importe leur budget, en proposant un module de paiement sécurisé développé et mis à disposition gratuitement par la startup SiteW. Avantage : percevoir plus facilement les dons des campagnes lancées sur le site de l’association. Plusieurs possibilités existent pour récolter des dons : vendre des billets, lancer une campagne de crowdfunding, une collecte, encaisser des paiements… Un simple bouton s'affiche alors, et l’internaute est dirigé vers un espace de paiement sécurisé pour faire son don. 

 

  • Les entreprises Lanzatech, Total et L’Oréal annoncent la production d’un flacon de cosmétique en plastique durable

Les trois entreprises Lanzatech, Total et L’Oréal ont réussi, dans le cadre d’un partenariat unique et novateur, à mettre au point la production du tout premier emballage plastique durable à partir d’émissions de carbone recyclées. Le procédé, testé avec succès, est réalisé en trois étapes : LanzaTech capte les émissions industrielles de carbone et les convertit en éthanol grâce à un procédé biologique unique. Puis Total procède à la déshydratation de l’éthanol via un procédé innovant qui le transforme en éthylène, puis en un polyéthylène (plastique) semblable à son équivalent fossile mais issu d’un mode opératoire circulaire et durable. Au final, L’Oréal utilise ce polyéthylène pour fabriquer des emballages plus durables. 

 

  • Disneyland Paris annonce la construction d'une centrale en ombrières photovoltaïques, la plus grande d’Europe

Disneyland Paris fait un pas de plus en faveur de l’environnement. L’entreprise américaine implantée en région parisienne prévoit le déploiement de l’une des plus grandes centrales en ombrières photovoltaïques européennes d’Europe. Une construction ambitieuse en plusieurs étapes, qui doit permettre à terme, en 2023, de réduire les émissions de gaz à effet de serre à hauteur de 750 tonnes de CO2 par an. Située au niveau du parking visiteurs, cette installation de 67 500 panneaux solaires devra protéger les clients du parc de Mickey des conditions météorologiques. Et permettre d’alimenter environ 17 % de la consommation énergétique annuelle du parc d’attraction. 

 

 

Christina Diego 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer