Aller au contenu principal
Par Fondation Transdev - Publié le 19 novembre 2019 - 12:11 - Mise à jour le 4 décembre 2019 - 10:32
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Fondation Transdev : Le musée du quai Branly à la rencontre des habitants à Argenteuil

Créé pour montrer la richesse et la diversité des cultures, le Musée du Quai Branly – Jacques Chirac emmène sa démarche d’ouverture un cran plus loin. Pour la 4e fois, ses collections s’exportent hors les murs, à Argenteuil, afin d’en proposer une accessibilité directe aux habitants des quartiers prioritaires de la ville. Une itinérance qui compte parmi ses partenaires la Fondation Transdev.

Crédit photo : musée du quai Branly - Jacques Chirac, photo Xavier Pierre

Ateliers Nomades : aller au-devant des publics éloignés du musée

Le Musée du Quai Branly – Jacques Chirac organise depuis 2013 une itinérance de ses collections. Pendant deux ans, le musée s’implante dans les quartiers prioritaires d’une ville francilienne pour partager son univers artistique avec les habitants, directement sur leur lieu de vie. Le programme est entièrement co-construit avec les acteurs locaux : élus, associations, écoles, structures sociales et culturelles, salles de spectacle, maisons de quartier... « Le projet s’appuie totalement sur les structures existantes du territoire et les relais qui sont déjà en place », explique Christophine Erignac, directrice du mécénat du musée du Quai Branly.

Au programme de ces Ateliers Nomades : différentes « Escales », qui présentent une grande variété d’événements gratuits et ouverts à tous : découvertes, créations, dégustations, lectures, mais surtout, des présentations d’œuvres originales sorties pour l’occasion des réserves du Musée. Le dispositif prévoit en outre l’organisation d’allers-retours entre le territoire et le musée, afin de faire découvrir les œuvres in situ dans des conditions préférentielles à des familles qui sortent peu de leurs quartiers.

Depuis l’automne 2018, et jusqu’à l’été 2020, le Musée du Quai Branly – Jacques Chirac s’est installé à Argenteuil. « Une fabuleuse opportunité d’ouverture pour les Argenteuillais », se félicite George Mothron, maire de la commune. Une implication de la municipalité dans le projet confirmée par Christophine Erignac : « il y a une volonté de reconstruire une ville compliquée, avec des quartiers très isolés les uns des autres, et des habitants qui se sentent très éloignés du centre de Paris alors qu’ils ne sont qu’à douze minutes de train. »

La Fondation Transdev, partenaire d’un projet qui « fait appel à toutes les facettes de la culture »

La Fondation Transdev soutient des projets implantés dans les territoires où le réseau est implanté. En ligne de mire : le soutien à la mobilité sociale et à l’utilité sociale. À tous points de vue, l’itinérance du musée du Quai Branly répondait aux axes fondamentaux de la Fondation. « Ce projet m’a beaucoup plu. Il est bien pensé et complet », détaille sa déléguée générale Stéphanie Bachelet.

Du 12 au 19 octobre 2019, le Quartier du Val d’Argent Nord a accueilli une programmation spéciale autour de la culture amazonienne. Cette « Escale en Amazonie » a été l’occasion pour Stéphanie Bachelet de se rendre sur les lieux. « J’ai assisté avec le directeur du réseau local Transdev Val d’Oise à une sortie d’œuvres. Tout est expliqué aux jeunes et aux familles par des conservateurs. Il y a eu aussi des rencontres musicales, avec des instruments de musique traditionnels. On a pu voir une animation contée, qui permet de présenter l’art et la culture d’une autre manière aux enfants. »

Le directeur du réseau TVO s’est d’ailleurs emparé du projet en y impliquant ses conducteurs et les salariés du réseau. « C’est une façon de les rendre fiers des territoires et des services. L’opération apporte beaucoup au territoire, mais aussi à Transdev. »

Stéphanie Bachelet souligne l’importance du format des Ateliers Nomades. En s’installant pendant deux ans, le Musée décuple son impact et l’adhésion des habitants à sa programmation. Ce dispositif prévoit des visites du Musée pour les enfants et leur famille, et rend ainsi ce lieu plus accessible tout en développant leur goût pour l’art . « C’est important, c’est pourquoi nous choisissons de soutenir des projets pérennes, qui par leur durée, inscrivent les pratiques dans le temps. »

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer