Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 12 novembre 2020 - 16:00 - Mise à jour le 12 novembre 2020 - 19:52
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Hubert Motte (La vie est Belt) : « Mon défi a été de concevoir un produit de la vie de tous les jours pour qu’il ait un vrai impact positif »

Pour ce cinquième épisode de la saison 4 du podcast Changer la norme, Flavie Deprez reçoit Hubert Motte, fondateur de La vie est Belt, une marque de ceinture fabriquée à partir de pneus de vélo recyclés qui emploie des personnes en situation de handicap.

Hubert Motte (La vie est Belt) : « Mon défi a été de concevoir un produit de la vie de tous les jours pour qu’il ait un vrai impact positif ».

Ingénieur produit chez Décathlon durant trois ans, Hubert Motte a eu l’envie de mettre ses compétences à profit d’un projet avec plus de sens qui revaloriserait les déchets : 

Le pneu est un déchet qu’on a du mal à éviter et pour l’instant il n’y a pas beaucoup d’alternatives. Tous les ans, plus de 10 millions de pneus sont brûlés. 

Depuis chez lui, dans sa colocation, il expérimente donc la fabrication de ceintures à partir de pneus de vélo recyclés. Le produit plaît et le changement d’échelle s’opère très vite, notamment grâce à la création d’un site Internet.  

20 000 ceintures produites par des personnes en situation de handicap

Créée en 2017, La vie est Belt a déjà vendu près de 20 000 ceintures conçues par quatre personnes en situation de handicap. Il tenait à cœur d’Hubert Motte que les produits soient fabriqués par des personnes exclues du marché de l’emploi. La marque est ainsi en partenariat avec AlterEos, une entreprise d’insertion située à Roubaix près de Lille.

Grâce à la médiatisation de la marque, de nouvelles gammes de produits ont pu être mises en place, comme des ceintures fabriquées à partir de tuyaux d’incendie ou encore de pneus de voiture. Depuis peu, La vie est Belt propose également des caleçons conçus à partir de draps usés.

Accompagné mais indépendant

La vie est Belt est née de l’idée d’un produit. Ingénieur de formation, c’est après avoir confectionné les premières ceintures qu’Hubert Motte comprend qu’il devra se structurer en entreprise pour pouvoir changer d’échelle. Pour ce faire, il a notamment participé au programme de Ticket for Change, une association qui accompagne les entrepreneurs à impact à développer leur projet et à le rendre viable, tout en gardant la volonté de rester un « électron assez libre ».

La vie est Belt ne compte pas s’arrêter là et de nouveaux produits sont en cours de développement, comme l’explique le fondateur de la marque :

Il y a de plus en plus de déchets. Cela peut être une mauvaise nouvelle ou potentiellement une bonne, si on en fait quelque chose.

* Changer la norme est soutenu par la Fondation Entreprendre
Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer