Aller au contenu principal
Par Agence LIMITE - Publié le 10 novembre 2020 - 09:36 - Mise à jour le 18 novembre 2020 - 12:16
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Instagram : la nouvelle vitrine de l’engagement pour les fondations

En 10 ans, Instagram s’est imposé comme le réseau social du storytelling par l’image. Un média sur lequel la spontanéité et la créativité comptent désormais autant que l’esthétique. Pour les fondations, Instagram est donc un excellent canal pour rapprocher leurs publics de la réalité de leur action.

© Agence LIMITE. Instagram : nouvelle vitrine de l’engagement pour les fondations.

Au lancement d’Instagram, en 2010, le principe de cette application était de partager des photos spontanées de son quotidien. Au fil des années, Instagram a peu à peu séduit les marques, qui ont fait de leur « feed » un univers visuel à l’esthétique soignée. Aujourd’hui, les possibilités de formats sur Instagram sont multiples (stories, reels, carrousels, etc.), et mêlent ces deux dimensions complémentaires : authenticité et esthétisme.

Pour les fondations, la présence sur Instagram est l’opportunité de rajeunir leur audience : 71 % des utilisateurs ont moins de 35 ans. Un public très enclin à cliquer sur le bouton « J’aime » lorsque les contenus lui plaisent. 

Les contenus postés par les fondations sur ce réseau social se distinguent en deux typologies : les fondations spécialisées dans les secteurs de la culture ou de l’art, qui y partagent des photos très esthétiques, et les fondations agissant dans d’autres secteurs, qui utilisent plutôt Instagram dans une optique de storytelling ou pour partager la vie de la fondation (évènement, équipe, coulisses des projets…).

Instagram : des contenus créatifs et impactants qui ne passent pas inaperçu

Instagram connaît en 2019 une belle montée en puissance chez les fondations : 14 % des structures étudiées dans notre benchmark y sont présentes. Et le constat est sans équivoque : elles en ont bien saisi les codes, et savent en tirer parti : 81 % d’entre elles y publient en effet des contenus qualitatifs, et 58 % publient au moins une fois par semaine.

© Agence LIMITE - Benchmark de la communication des fondations et fonds de dotation créés par une entreprise, 2020.

© Agence LIMITE - Benchmark de la communication des fondations et fonds de dotation créés par une entreprise, 2020.

 

Les chiffres montrent que lorsque les contenus sont pertinents, créatifs et réguliers, le succès est au rendez-vous côté audience : 29 % des structures qui ont un compte Instagram ont plus de 10 000 followers.

© Agence LIMITE - Benchmark de la communication des fondations et fonds de dotation créés par une entreprise, 2020.

© Agence LIMITE - Benchmark de la communication des fondations et fonds de dotation créés par une entreprise, 2020.

 

Enfin, le benchmark montre que les formats modernes et spontanés ont le vent en poupe auprès des fondations : 71 % des structures présentes sur Instagram publient des stories.

Communiquer sur Instagram : les bonnes pratiques

Instagram est le réseau social sur lequel les maître mots sont la créativité, la spontanéité et l’émotion. 

Côté visuels, les fondations doivent soigner la qualité des contenus qui sont postés : des photographies ou des stories spontanées qui font découvrir les coulisses de la structure, oui, mais à condition que les images ne soient pas floues, mal cadrées ou pixellisées. 

Au-delà de leur dimension esthétique, les publications doivent servir à raconter une histoire et à transmettre des émotions pour humaniser la structure et lui donner une « âme ».

Instagram est également le lieu où des formats innovants peuvent être testés, en fonction de la tonalité avec laquelle on souhaite s’adresser à son audience : certaines fondations utilisent par exemple des « mèmes » (image accompagnée d’une légende au ton humoristique) pour interagir de façon plus légère et informelle avec les utilisateurs. Les stories sont également un bon moyen de partager des moments de vie de la fondation en direct, et donc de renforcer le lien avec ses abonnés. 

Enfin, la biographie ne doit pas être laissée vide, mais doit au contraire refléter en quelques mots l’identité de la structure et sa personnalité : elle doit être un vrai élément de différenciation.

 

Communiquer sur son mécénat

Benchmark réalisé par LIMITE, agence spécialisée sur les sujets d’intérêt général, entre février et mars 2020, sur les 118 plus grosses fondations (fondations d’entreprise, fondations sous égide, FRUP et fonds de dotation) françaises créées par une entreprise mécène.

Si vous souhaitez avoir accès à l’ensemble des résultats de ce benchmark et/ou réfléchir avec nous à votre communication digitale, contactez-nous !

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer