Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 4 janvier 2021 - 08:00 - Mise à jour le 4 janvier 2021 - 08:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

L’association DUO for a JOB propose du mentorat de jeunes de la diversité par des plus de 50 ans

Tous les lundis, Carenews partage avec vous une initiative inspirante pour commencer la semaine de bonne humeur. Aujourd’hui, nous vous présentons l’association DUO for a JOB. Née en Belgique, elle organise du mentorat intergénérationnel et interculturel.

Crédit photo : DUO for a JOB/Facebook.

Le motto de l’association DUO for a JOB ? « La diversité est un fait, l’inclusion est un choix. » DUO for a JOB a été cofondée en 2012 en Belgique par Frédéric Simonart et Matthieu Le Grelle. Formé à l’école de Médecins sans frontières et de la Croix-Rouge internationale, ce dernier en a été le chargé de mission dans une série de pays en guerre (Syrie, Irak, Libye…). Avant de se lancer dans DUO for a JOB.

Faciliter l’emploi des jeunes tout en revalorisant les seniors

« L’association est née d’un double constat, a expliqué Matthieu Le Grelle au quotidien belge L'Écho. Les jeunes issus de l’immigration ont deux fois moins de chances qu’un Belgo-belge de trouver un emploi ; parmi les plus de 50 ans, beaucoup veulent rester actifs via le bénévolat. » En constituant des duos de mentorat intergénérationnel et interculturel, ils facilitent la mise à l’emploi des plus jeunes tout en revalorisant l’expérience des seniors. 

Dans le détail, DUO for a JOB met gratuitement en contact des jeunes issus de la diversité et réfugiés avec des personnes expérimentées de plus de 50 ans. Les mentors reçoivent une formation de quatre jours sur l’écoute active, les relations interculturelles, les métiers en pénurie ou encore les associations et structures d’aides existantes. Les duos sont ensuite constitués selon les secteurs professionnels et les personnalités. Si la première rencontre est probante, le jeune et son mentor se retrouvent ensuite deux heures par semaine pendant six mois. Ce rendez-vous hebdomadaire est un temps d’échange durant lequel la ou le mentor conseille sa ou son mentoré·e dans sa recherche d’emploi.

Un objectif triple

L’objectif de l’association est triple : DUO for a JOB indique vouloir « contribuer à faire disparaître les inégalités d’accès au marché du travail pour les jeunes issus de la diversité et réfugiés, à valoriser le savoir de nos aînés, et à lutter contre la discrimination en recréant du lien social, de la compréhension et de la solidarité de proximité »

Après s’être développée dans quatre villes belges, Duo for a JOB s’est lancée à Paris en 2019. « J’ai été étonné par l’accueil réservé là-bas à notre programme. La France dispose d’un secteur associatif plus développé qu’en Belgique, mais il leur manquait un acteur comme DUO for a JOB, avec pareille méthode et pareil public », se souvient Matthieu Le Grelle. 

Plus de 3 000 duos formés

L’association prévoit d’ouvrir de nouvelles antennes à Lille ou encore à Marseille, et compte s’exporter aux Pays-Bas, en Allemagne, en Espagne et en Italie. Avec, pour preuve de l’efficacité de son action, des chiffres explicites : DUO for a JOB indique compter en tout plus de 1 100 mentors, et a formé plus de 3 000 duos depuis sa création. Trois jeunes sur quatre passés par son mentorat ont décroché un emploi, un stage ou une formation, et neuf mentors sur dix renouvellent l'expérience. Et si l’association a dû s’adapter à la crise sanitaire en proposant aux duos de se retrouver en visioconférence, elle indique avoir vu les demandes d’information pour devenir mentor chez DUO for a JOB augmenter de 20 % après le premier confinement. 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer