Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 11 mars 2020 - 14:24 - Mise à jour le 20 mars 2020 - 18:43
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

La solidarité, victime collatérale de l’épidémie de coronavirus ?

L’épidémie de coronavirus et l’incertitude qui l’accompagne touche tous les secteurs, y compris celui de la solidarité. On fait le point.

Crédit photo : Powerofflowers.

Concerts, rencontres sportives, salons… Nombreux sont les évènements qui ont déjà été annulés en raison de l’épidémie de coronavirus. Les opérations de solidarité n’échappent pas à cette donne. Après une période d’incertitude, le ministre de la Santé, Olivier Véran a annoncé le 9 mars que les rassemblements de plus de 1000 personnes seraient désormais interdits dans le pays, afin de freiner la propagation de la maladie. 

Des médias focalisés sur le virus

À l’Institut Curie, le moral n’est pas vraiment au beau fixe. La 16e édition de leur campagne «Une Jonquille pour Curie», du 10 au 22 mars, sera sûrement impactée par les restrictions en vigueur. Des événements en régions, tels que des ventes de jonquilles dans la rue, ont déjà été annulés, et la tenue de la course solidaire du 22 mars au Champ de Mars est fortement compromise. Responsable relations presse, Catherine Goupillon témoigne : « Nous avons maintenu la campagne car elle a nécessité un investissement humain et financier conséquent. Mais difficile de savoir si nous atteindrons notre objectif de 700 000 euros de dons récoltés, alors que les médias sont obnubilés par le coronavirus. Il y a pourtant 150 000 décès par an liés au cancer, et nous avons besoin de financer la recherche sur la médecine de précision et des traitements adaptés pour les malades ». L’Institut parie donc sur la mobilisation en ligne, avec notamment, pour les donateurs, la possibilité d’effectuer des dons par SMS ou par Internet. 

dossier

des dons aux associations en suspens

De leur côté, les Restos du cœur ont dû annuler des opérations de collecte de denrées dans l'Oise, le Morbihan et la Haute-Savoie, trois des départements les plus touchés par l’épidémie de covid-19. « Le virus ne doit pas faire disparaître la solidarité » avait alerté le président des Restos Patrice Blanc, mardi, sur France Bleu. La grande collecte, qui représente 7 % de ce qui est distribué dans l'année, a donc été maintenue ce week-end partout où cela était possible, et ce malgré certaines ruptures d’approvisionnement dans des magasins partenaires et des passants pas toujours réceptifs aux demandes des bénévoles. L’association nous a indiqué qu’elle communiquerait dans les prochains jours sur le bilan de cette opération.

Chez Sidaction, association de lutte contre le sida, les équipes sont dans l’expectative pour leur grande opération de collecte du même nom qui doit se tenir début avril. La soirée de lancement de la campagne auprès des partenaires médias qui devait avoir lieu le 17 mars a été annulée par « précaution », a indiqué le service communication. Sa grande émission télévisée sera aussi finalement enregistrée sans public. 

Enfin, PRODURABLE, le grand salon des professionnels du développement durable, sera-t-il maintenu les 27, 28 et 29 avril ? Pour l’instant la réponse est oui, car l’interdiction des événements rassemblant plus de 1000 personnes ne court que jusqu’au 10 avril. « PRODURABLE existe depuis 13 ans, nous sommes donc déterminés à maintenir l’évènement. Si celui-ci devait être reporté, nous avons déjà des solutions de repli pour juin ou septembre », rassure Florent Heraclide, Responsable Communication et Programmation du salon.

Hélène Fargues 

Protéger les personnes à la rue
La Fédération des acteurs de la solidarité (FNARS), qui a reporté ses Journées nationales de la rue au logement qui devaient se tenir les 23 et 24 mars à Lyon, a également alerté l’opinion sur la situation des sans-abri. « Nous demandons une mesure d’urgence qui est la prolongation du plan d’hébergement hivernal », a déclaré son directeur Florent Guéguen à franceinfo. La fin du plan d'hébergement hivernal, prévu le 31 mars, « serait une catastrophe sanitaire pour cette population particulièrement vulnérable », a-t-il poursuivi.

 

[Mise à jour du 13 mars 2020 : l’Institut Curie a annoncé sur Twitter l’annulation de la Course de la Jonquille, qui devait se tenir le 22 mars.]

[Mise à jour du 16 mars 2020 : PRODURABLE est reporté.]

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer