Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 5 mars 2020 - 09:30 - Mise à jour le 5 mars 2020 - 09:30
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

La Varappe augmente son capital de 4,3 millions d'euros

Les actionnaires de la Varappe (Phitrust, Amundi, BNP Paribas Asset Management et France Active) ont réinvesti 4,3 millions d’euros dans le groupe d'insertion par l’activité économique (IAE). L’objectif pour l’entreprise : devenir un acteur national de référence dans le secteur.

Crédit photo : Matteo Cottardo.

Basé à Aubagne (Bouches-du-Rhône), le groupe d’insertion la Varappe a été fondé en 1992 sous forme d’association. Devenu depuis un groupe d’insertion par l’activité économique (IAE), il est divisé en trois branches : une première dédiée à l’emploi de personnes en insertion, une deuxième consacrée aux prestations de services dans le domaine de l’environnement, et une troisième transformant des conteneurs recyclés en bureaux ou en logements. 

40 millions d’euros de chiffre d’affaires

Des activités fructueuses, puisqu’en 2019, le groupe affichait près de 40 millions d’euros de chiffre d’affaires, comme le souligne un communiqué de la société de gestion Phitrust. Ses parcours d’insertion ont par ailleurs un taux de sortie positive de 80 %. Et si 60 % du capital est détenu par l'association historique la Varappe et les salariés du groupe, « le reste est ouvert à des partenaires financiers choisis avec soin pour assurer le développement et la croissance de l'entreprise ».

Ce 4 mars, Phitrust, premier actionnaire historique de la Varappe, a annoncé avoir réinvesti un million d’euros dans le groupe. Avec les nouveaux investissements d’Amundi, BNP Paribas Asset Management et France Active, l’entreprise augmente ainsi son capital de 4,3 millions d’euros. « À l’heure où l’État français annonce vouloir créer 100 000 emplois supplémentaires en insertion,la Varappe confirme son ambition de participer à la consolidation nationale du secteur de l’IAE », précise Phitrust. 

Vers une labellisation RSEi

Dans cette logique de changement d’échelle, le groupe a décidé d’entreprendre une démarche de labellisation RSEi « Responsabilité Sociétale des Entreprises inclusives ». Lancé en février 2020 par AFNOR Certification et la fédération des entreprises d’insertion, « il doit permettre à toutes les entreprises qui se reconnaissent dans ce modèle d’inclusion d’être à la hauteur des ambitions annoncées par le gouvernement pour développer [le] secteur », a précisé Sandrine Désertot, directrice RH et compétences de la Varappe.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer