Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 16 janvier 2020 - 18:04 - Mise à jour le 16 janvier 2020 - 18:07
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Le groupe SOS devient actionnaire du magazine Têtu, qui lève 1 million d'euros

Têtu a annoncé avoir levé un million d'euros auprès de Groupe SOS Participations, de la société de production audiovisuelle Banijay et de l'homme d'affaires Frédéric Biousse. L’objectif : financer une « ambitieuse stratégie de diversification ».

Crédit photo : Matteo Cottardo.

Créé en 1995 avec le soutien financier de Pierre Bergé, le magazine Têtu a été placé en liquidation judiciaire en 2015 et en 2018. Avant d’être racheté, en avril dernier, par un groupe d’investisseurs qui ont apporté 750 000 euros, comme le rapportent Les Échos

L’actionnaire majoritaire est Albin Serviant, une ancienne figure de la French Tech à Londres, désormais à la tête de l'antenne parisienne de la Founders Factory et président de Têtu. Ce jeudi, il s’est félicité de la levée de fonds d’un millions d’euros réalisée auprès du groupe SOS, de la société de production audiovisuelle Banijay et de l'homme d'affaires Frédéric Biousse, qui entrent au capital du média.

Un plan de diversification ambitieux

En plus du magazine trimestriel, du site Internet, d’une boutique en ligne, d’un festival de musique et de conférences, le réseau « Têtu Connect » a été lancé au printemps dernier grâce aux 250 000 euros du fonds pour l’innovation Google DNI). Et si l’entreprise n’est « pas loin d'être rentable dans son ensemble », comme Albin Serviant l’a précisé aux Échos, la levée de fonds a pour objectif de la faire passer à la vitesse supérieure : « À l’heure actuelle, l’achat publicitaire représente 70 % du chiffre d’affaires. L’équipe souhaite inverser cette proportion avec le plan de diversification amorcé. » 

Devraient ainsi naître « la co-production de documentaires, des TÊTU Awards, un festival de film LGBT+ et l’essaimage du Festival de musique TÊTU dans dix villes françaises. » Mais avant, l’équipe se lance dans une levée de fonds en actions sur la plate-forme Lita.co qui devrait lui permettre de dépasser le million d’euros. Pour Albin Serviant, cette collecte auprès des particuliers devrait atteindre environ 150 000 euros.

Mélissa Perraudeau 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer