Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 10 avril 2020 - 10:32 - Mise à jour le 10 avril 2020 - 11:07
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

#PrenezSoinDeVous : le confinement de Caroline Sost

La crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 (coronavirus) nous oblige tous à rester confinés afin de protéger les plus fragiles et notre système de soin. Le média est vecteur d’informations, mais aussi créateur de lien. Aussi, chez Carenews, nous lançons une série de discussions quotidiennes entre confinés. « Prenez soin de vous » crée une rencontre engagée et permet une aération virtuelle. Aujourd’hui, on se rend chez Caroline Sost, fondatrice et directrice de la Living School, une école maternelle et primaire à Paris dont la pédagogie innovante est centrée sur le savoir-être et l'éthique.

#PrenezSoinDeVous : le confinement de Caroline Sost
  • Caroline, à quoi ressemble votre confinement ? 

Je suis confinée en famille, avec mon conjoint et nos deux filles (16 mois et 5 ans), dans un appartement avec un petit balcon en Seine-Saint Denis. Avec mon conjoint, nous assurons des demi-journées à tour de rôle avec nos filles et nous télétravaillons le reste du temps et parfois en soirée. 

  • Vous êtes éducatrice dans l'âme... Des conseils pour ceux et celles qui doivent s'occuper de leurs enfants ?

Déjà, lâcher un peu sur l'exigence par rapport à notre travail pour avoir des vrais moments de présence auprès de nos enfants. Il me paraît impossible de faire son travail comme avant, avec des enfants en bas âge à la maison. Donc, accepter de moins faire, revoir ses objectifs à la baisse et prendre des vrais temps avec ses enfants sans culpabiliser. 

Les enfants ont besoin de nous sentir pleinement disponibles dans les moments où nous sommes avec eux, donc lâcher nos préoccupations et être là, tout simplement dans l'instant présent (en mettant de côté nos portables et nos soucis). Prendre le temps de jouer avec eux à quelque chose qui nous fait plaisir. Pour ceux qui accompagnent leurs enfants pour l'école à la maison, essayer le plus possible de relier les contenus pédagogiques avec le monde réel, le quotidien, le sens... 

Nos enseignants de Living School ont créé plein de vidéo ludiques et motivantes pour compter avec des chaussettes, tracer des lettres sur des vitres, comprendre les mesures en faisant des recettes… Et puis, si une tension s'installe entre vous et votre enfant lors d'un exercice, arrêtez, remettez ce travail à plus tard pour y revenir avec une meilleure énergie. 

Enfin, encouragez dès que vous le pouvez vos enfants ! Si l’un d’entre eux rencontre des difficultés dans une matière, le secret, c'est de le remettre en confiance, donc de lui proposer des exercices en dessous de son niveau. Vous prendrez soin de le valoriser pour chaque réussite et vous augmenterez le niveau de difficulté très progressivement.

Pour terminer, veillez chaque jour à inclure des moments joyeux en famille : de la danse, des chansons, des rires, un moment de partage des réussites de chacun, un moment pour reconnaître les qualités personnelles des uns et des autres sans oublier d'applaudir à 20 heures les soignants et toutes les personnes qui continuent à nous aider pendant le confinement. 

  • Que faites-vous pour vous changer les idées ?

Nous dansons en famille ! Mon conjoint met la musique, appuie sur l'interrupteur de la « lampe disco » du salon et pendant dix minutes nous voilà tous les quatre en train de danser. L'occasion de revoir et d'apprendre aux filles des chorés bien drôles comme la danse des canards ou la macarena... Sinon, quand j'ai besoin de me ressourcer, j'écoute la méditation « S'épanouir et partager la lumière » d'Edel Gött sur Insight Timer. Ca me fait un bien fou et ça m'aide à me recentrer. 

  • Une lecture / un film / une série / un podcast / un compte à suivre / une musique/ qui vous a redonné le sourire ? Ou plusieurs !   

En ce moment, je pense qu'on peut revoir avec le sourire le film Un jour sans fin avec Bill Muray et Andie MacDowell. C'est l'histoire d'un présentateur météo qui se rend dans le nord de l'Amérique pour couvrir le « Jour de la Marmotte ». C'est une personne à l'ego très hautain, froid, cassant, qui se retrouve coincé chaque jour dans la même journée, avec les mêmes personnes, dans le même lieu, jusqu'à ce qu'il se décide petit à petit à changer, à ouvrir son cœur et devenir plus empathique et généreux.  

Ce film n'est pas sans nous rappeler le confinement, car les jours se répètent avec les mêmes personnes, dans le même décor… C'est donc une belle invitation à évoluer et à devenir une meilleure version de nous-mêmes. Pensez-y au prochain accrochage avec votre conjoint, au prochain moment un peu tendu avec votre ado, à la prochaine crise de votre enfant en bas âge : que puis-je faire là maintenant pour devenir une meilleure version de moi-même et améliorer cette situation ? Si vous jouez le jeu, je suis certaine que vous vivrez des moments passionnants et que vous pourrez noter une évolutions dans vos relations. Bonne journée de la marmotte ! J'en ai fait une petite vidéo :  

 

  • Un conseil pour prendre bien soin de soi ?

Lâcher nos exigences, nos jugements de valeur envers nous-mêmes et les autres, être plus doux, plus gentils avec nous. Prendre du recul sur notre vie et sur notre travail, décider de ce que sont nos gros cailloux et y accorder plus d'importance dès maintenant ainsi que le « jour d'après ». Commencer à nous aimer. Nous aimer, vraiment, car nous avons tous des talents uniques et de belles choses à apporter au monde. Et puis respirer, méditer et le soir, en applaudissant à 20 heures, nous pouvons aussi ajouter quelques applaudissements chaleureux pour nous-mêmes et notre famille, cela n'enlève rien aux soignants, et ça nous permet de cultiver la positivité et la joie ! 

  • Une idée pour continuer à s'engager depuis son canapé ?

Plein d'idées ! Prendre du recul sur son travail et se poser la question du sens. Cette crise du Covid-19 s'inscrit dans une crise beaucoup plus vaste et plus dévastatrice, celle du changement climatique. Nous avons tous un rôle à jouer pour éviter cette deuxième crise et le confinement nous permet de prendre du recul pour co-créer ensemble le monde de demain. Je suis certaine que nous sommes très nombreux à aspirer à un monde plus solidaire, plus juste, plus respectueux de l'humain, plus respectueux de la planète… Chacun peut vraiment prendre un temps pour voir comment pendant le confinement, il peut davantage contribuer à l'émergence de ce monde. Beaucoup de personnalités (la réalisatrice Coline Serreau, la directrice d'OXFAM Cécile Duflot et les 18 organisations de l'appel Plus jamais ça !, le sociologue Bruno Latour, le navigateur Yvan Bourgnon...) et de mouvements (le collectif #LeJourDaprès, le Leadership éthique...) portent cette réflexion et vous pouvez vous aussi y contribuer. Par exemple, vous pouvez : 

  • répondre aux six questions de Bruno Latour pour « imaginer les gestes barrières contre le retour à la production d'avant-crise » 
  • suivre le webinar animé par la formidable Gwenola Bliek : « À quel “après Covid-19” veux-tu contribuer ? Être un acteur de changement et faire bouger son entreprise, c’est possible ! » 
  • suivre une formation en Leadership éthique.

Et puis, fleurir ses rebords de fenêtre ou ses balcons pour les abeilles, se lancer dans le zéro déchet, revoir ses déplacements en avion à la baisse et redécouvrir la France pour les vacances, vider ses boîtes mail pour libérer les serveurs, changer de fournisseur d'électricité pour passer chez un fournisseur éthique, appeler les gens qu'on aime… Et le leur dire. 


Suivez Caroline Sost sur LinkedIn et Facebook

Suivez l'actualité de la Living School.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer