Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 2 avril 2020 - 14:03 - Mise à jour le 2 avril 2020 - 14:03
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

#PrenezSoinDeVous : le confinement d'Aymeric Marmorat

La crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 (coronavirus) nous oblige tous à rester confinés afin de protéger les plus fragiles et notre système de soin. Le média est vecteur d’informations, mais aussi créateur de lien. Aussi, chez Carenews, nous lançons une série de discussions quotidiennes entre confinés. « Prenez soin de vous » crée une rencontre engagée et permet une aération virtuelle. Aujourd’hui, on se rend chez Aymeric Marmorat, directeur général d'Enactus France, administrateur de Pro Bono Lab et du Mouvement des Entrepreneurs Sociaux (Mouves).

#PrenezSoinDeVous : le confinement d'Aymeric Marmorat
  • Aymeric, à quoi ressemble votre confinement ? 

J'ai le plaisir d'être confiné avec ma compagne et nos deux filles (de huit et trois ans). Étant tous les deux entrepreneurs sociaux et dirigeants de nos organisations (Athina a fondé et dirige Rêv'Elles), il a fallu négocier durement entre nous les créneaux horaires et nous organiser. Quand l'un·e s'occupe des enfants le matin, l'autre travaille et vice-versa. Pas facile de tout gérer à la fois entre la classe à la maison, la gestion des repas, les visio-conférences, les emails, les temps de production, les chamailleries des enfants... Et en même temps, c'est une bonne occasion pour ralentir et vivre pleinement le quotidien.

  • Qu'est-ce que vous faites pour vous changer les idées ?

Pour me changer les idées, j'aime bien faire classe à ma fille ainée (huit ans). Cela me permet de revoir mes bases en calcul mental, en géométrie, en grammaire ou de me replonger dans la préhistoire. Mais ce que je préfère, c'est prendre le temps de cuisiner en famille : cookies, crêpes, poulet rôti... Je crois qu'avec le confinement, on va prendre quelques kilos. 

  • Un conseil pour prendre bien soin de soi ?

Cuisiner, un peu de méditation, un bon apéro en visio, vivre le moment présent, lâcher prise... La situation est ce qu'elle est, chacun fait de son mieux, cherchons les bons côtés dans le quotidien.

  • Une lecture / un film / une série / un podcast / un compte à suivre / une musique/ qui vous a redonné le sourire ? Ou plusieurs ! 

The Walking Dead bien sûr ! ;-) Sinon mes livres de chevet du moment sont : La puissance de la joie de Frédéric Lenoir (pour revenir à l'essentiel), Démocratie et Éducation de John Dewey (pour la prise de recul et la pédagogie expérientielle) et Le Livre Rouge de Carl Jung (pour le voyage intérieur).

  • Une idée pour continuer à s'engager depuis son canapé ?

S'engager est un verbe d'action, il nécessite un mouvement, un passage à l'action. Pour moi, tu ne peux pas vraiment t'engager si tu restes sur ton canapé... Par contre, tu peux jeter un coup d'oeil sur la plateforme de la Réserve Civique, qui permet de proposer ou de s'engager sur quatre types de mission : aide alimentaire et d'urgence, garde exceptionnelle d'enfants, lien avec les personnes fragilisées et solidarité de proximité. Tu peux aussi aller voir le portail bénévolat.fr qui regroupe les acteurs du bénévolat qui proposent des accompagnements en bénévolat/mécénat de compétences, à distance ou encore le mouvement « Tous confinés, tous engagés ».

  • Une bonne nouvelle repérée pendant cette crise (et qui serait passée sous les radars) ?

De la contrainte naît l'innovation ! J'ai été impressionné par l'agilité, le rebond, la motivation de tous les acteurs de l'écosystème à impact. En moins d'une semaine, nous avons vu des initiatives éclore à l'image de celles cités ci-dessus, j'ai vu mon équipe chez Enactus, comme beaucoup d'incubateurs et accélérateurs, basculer en quelques jours leur accompagnement du présentiel au digital. Nous avons vu un certain nombre de startups offrir leur service au plus grand nombre. J'ai aussi apprécié le soutien de nos entreprises et fondations partenaires, qui malgré le contexte, ont maintenu et même réaffirmé leur soutien et leur désir d'engagement.

  • Une proposition pour changer le monde après le confinement ? Et pour construire le jour d'après. 

Le plus dur est à venir car cette crise sanitaire fera sans nul doute des dégâts économiques bien plus importants, et les plus fragiles sont en première ligne. Plus que jamais nous allons avoir besoin de nous engager, de nous soutenir, de mobiliser des financements et de créer des synergies entre nos activités. Ma proposition est donc de ne rien lâcher et de continuer plus que jamais nos engagements réciproques !


Suivre Aymeric Marmorat sur LinkedIn et sur Twitter.

Suivre l'actualité d'Enactus France : http://enactus.fr/

Suivre l'actualité de Pro Bono Lab : https://probonolab.org/

Suivre l'actualité du Mouvement des Entrepreneurs Sociaux (Mouves) : http://mouves.org/

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer