Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 12 novembre 2020 - 17:00 - Mise à jour le 19 novembre 2020 - 17:41
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

#PrenezSoinDeVous : le confinement de Séverin Prats

Face à la deuxième vague de la Covid-19, la France est de nouveau confinée afin de protéger les plus fragiles et notre système de soin. Lors du premier confinement, Carenews avait lancé la série « Prenez soin de vous », dans le but de créer une rencontre inspirante, depuis leur canapé, avec les acteurs de l’engagement. Le reconfinement est l’occasion de poursuivre ces discussions quotidiennes entre confinés. Aujourd’hui, on se rend chez Séverin Prats, président-cofondateur de éthi'Kdo, une startup qui propose des cartes cadeaux d'enseignes écologiques et solidaires.

#PrenezSoinDeVous : le confinement de Séverin Prats.
  • À quoi ressemble votre confinement ? 

Nous avons de la chance, avec mon épouse et nos deux petites filles, d’avoir pu déménager, le week-end avant l’annonce du reconfinement, à Orléans dans un appartement bien plus grand que notre appartement parisien.

J'ai un bureau spacieux et je profite plus de ma famille alors je dirais que ce sont de très bonnes conditions pour se donner à fond et communiquer sur la consommation responsable de la fin d'année, où nous avons notre pic d'activité.

 

  • Quel est le principal enseignement que vous tirez du premier confinement ?

À titre professionnel, celui-ci nous a confortés dans le fait qu'éthi'Kdo pouvait avoir un rôle important dans la promotion d'une consommation plus écologique et solidaire. Il nous a également permis de confirmer qu'il était important de s’adresser à la fois au marché des cadeaux des particuliers et des professionnels car le premier a permis de compenser le quasi-arrêt du second.

À titre personnel, je dirais que cela m'a permis de me rappeler qu'il est bon de faire des pauses de temps en temps !

 

  • Qu'est-ce que vous faites pour vous changer les idées ?

Je joue au Polly Pockets avec ma fille aînée :-)

 

  • Une lecture / un film / une série / un podcast / un compte à suivre / une musique/ qui vous a redonné le sourire ? Ou plusieurs ! 

Je dois avouer qu'entre le développement d'éthi'Kdo, qui est une activité à plein temps, et le rôle de mari et père, qui en est une autre, mon temps de loisir culturel est passé à quasi zéro.

Dans le petit temps qu'il reste et en tant qu'ancien joueur pro de rugby, je continue à garder un œil sur les matchs. Alors, je dirais le plaisir de regarder les résumés de l'équipe de France de rugby. Cela faisait quelques années que l'équipe était en grande difficulté et les voir gagner de nouveau fait plaisir !

 

  • Une idée pour continuer à s'engager depuis son canapé ?

Je crois beaucoup que le bonheur vient du fait d'aligner ses aspirations et ses actions du quotidien. Nous sommes tous à la fois consommateurs, épargnants, nous avons souvent un travail, un bulletin de vote et parfois du temps libre pour faire du bénévolat...

Les temps de pause permettent de faire un point sur les éventuels écarts entre aspirations et la réalité du quotidien. C'est une belle occasion de mettre en œuvre certains changements, de banque, de fournisseur d'électricité, de voie professionnelle, de bénévolat… Chacun y voit ce qui lui correspond.

Et ce qui est bien, c'est que certains de ces engagement peuvent être fait directement depuis le canapé. 

 

  • Une bonne nouvelle repérée pendant cette crise (et qui serait passée sous les radars) ?

Ce n'est pas passé sous les radars, mais cette période permet à de nouvelles solidarités de naître. Envers les personnels soignants, les sans domicile fixe, ses voisins. Je ne sais pas si ça durera mais la bonne nouvelle, c'est que ça a déjà un peu duré.

 

  • Un projet coup de cœur à mettre en lumière ?

Les ressourceries comme Rejoué, la Recyclerie Sportive, Emmaüs Alternatives... Je vois en ce modèle plus vertueux dans la consommation non-alimentaire. L'impact est à la fois social, en permettant l'insertion de personnes durablement éloignées de l'emploi, et environnemental, via le réemploi d'objets destinés à être jetés. Leur modèle est très fragilisé avec la fermeture des commerces non essentiels et je m'inquiète un peu pour certaines d'entre elles.

 

  • La bonne résolution à mettre en œuvre dès le déconfinement ?

Faire un tour dans les ressourceries les plus proches de mon nouveau chez moi pour les découvrir afin de savoir ce que je pourrai y trouver pour mes futurs besoins.

 


Retrouvez Séverin Prats sur LinkedIn et Twitter.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer