Aller au contenu principal
Par Agence LIMITE - Publié le 29 janvier 2020 - 11:07 - Mise à jour le 29 janvier 2020 - 11:10
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

(Re)faire son site internet quand on est une fondation

Le benchmark* que LIMITE avait réalisé sur la communication des 120 plus grosses fondations (et fonds de dotation) d'entreprise françaises, révélait que 68,3 % d’entre elles ont leur propre site internet et que, parmi elles, seulement la moitié est conforme aux standards actuels. Or, le site internet est souvent, pour des mécènes, l’épicentre d’une communication sur ses engagements, devenue principalement digitale.

(Re)faire son site internet quand on est une fondation : les conseils de l'agence LIMITE

Revenons donc ici sur une liste (non exhaustive) de points clés et questions à se poser pour bien concevoir ou refondre votre site internet.

Quelle sont les grande phase d’un projet de ce type ?

Les étapes d'un projet web (agence LIMITE)

Quelle technologie utiliser ?

Wordpress, Drupal, Joomla… Il n’existe pas de solution technique meilleure en tout point qu’une autre. Voici cependant quelques critères de choix :

  • Les fonctionnalités spécifiques dont vous pourriez avoir besoin (agenda, slideshow, forum, espaces personnels, etc.)
  • La compétence des personnes en interne qui vont gérer le site
  • Si vous avez plusieurs sites, il peut être intéressant de développer le nouveau dans la même technologie pour mutualiser les compétences et gagner du temps… et de l’énergie sur la prise en main de l’outil.

Comment choisir la création graphique ?

Vous êtes les premiers internautes de votre propre site ; vous devez vous en approprier le graphisme pour avoir envie de le mettre à jour et de le faire évoluer. Mais méfiez-vous, vous n’êtes pas nécessairement représentatif de votre public cible.

Si plusieurs personnes sont amenées à donner leur avis (ce qui est presque toujours le cas : direction et équipe de la fondation, direction de la communication de l’entreprise, collègue de passage dans votre bureau, amis, famille…), trois règles s’imposent, car tout le monde peut avoir un avis sur le design d’un site :

  • avoir défini et partagé le processus de décision avant de se lancer dans cette phase de travail
  • grouper ses retours pour limiter le nombre de versions (car elle vous pollueront au lieu de vous aider à choisir)
  • ne pas revenir sur ce qui a été validé !

Comment produire les contenus ? 

La création ou la récupération et l’intégration des contenus représentent un travail fastidieux. Anticipez-le ! 

Lorsque vous disposez déjà d’un site web, il est souvent possible de récupérer ses contenus automatiquement mais cela nécessite des développements et donc un coût supplémentaire. Il est souvent plus économique de prendre quelqu’un en interne pour quelques semaines. 

Un nouveau site est aussi l’occasion de créer de nouveaux contenus : pensez à des formats riches pour mieux vous raconter (vidéo, infographie, témoignages, etc.). Mais, ceux-ci ont souvent un coût, budgétez-le donc en amont du projet.

Et la formation ?

Pour un outil que vous ne connaissez pas encore, une journée est le format idéal. Si vous connaissez déjà l’outil, une demi-journée vous permettra de vous rafraîchir la mémoire et de prendre en main les fonctionnalités spécifiques.

Quoi qu’il arrive, demandez à être formé pour ne pas être dépendant d’autrui et/ou comprendre bien comment fonctionne cet outil qui va devenir la clé de voûte de votre communication digitale.

Quel budget prévoir ?

Il n’y a malheureusement pas de réponse de principe à cette question. Tout dépend de la complexité technique de votre site et du volume de contenus. Une chose est sûre cependant : votre budget pour la création ou la refonte d’un site doit inclure également (à parts égales) la production des contenus (pour ne pas vous retrouver avec une coquille vide) et la génération de trafic (pour éviter que votre site, si beau soit-il, ne soit vu par personne).

Quel type de maintenance prendre ?

La maintenance doit être corrective et évolutive (attention à ne pas confondre). Elle vous permettra de mettre à jour les modules ou le noyau du CMS, de réparer les bugs constatés après la mise en ligne et de disposer d’une provision de temps pour les développements simples dont vous auriez besoin.

Comment lancer le site et le faire vivre dans la durée ?

Motivez les équipes en interne en les tenant informées tout au long du processus de développement. Prévoyez un véritable lancement pour votre site auprès de votre communauté. La création ou la refonte d’un site est en soi un acte de communication.

Votre site, comme le reste de vos outils/actions de communication, doit ensuite être piloté et évalué régulièrement. Mettez donc en place un suivi des statistiques avec quelques indicateurs simples que vous maîtrisez bien et que vous pourrez suivre régulièrement (une fois par mois). N’hésitez pas à le déléguer pour bénéficier en plus d’un regard extérieur sur les ajustements/évolutions qu’il faudrait prévoir sur les contenus comme sur l’outil lui-même.

Et d’ailleurs, quelle trace doit laisser ce site dans l’esprit des internautes qui le visiteront ?

Eh oui, cette question est bien souvent la dernière à être posée dans un projet comme celui-là. Elle est pourtant la principale et doit être, à ce titre, traitée en priorité. Votre site est plus qu’un outil technique de publication, il doit être le reflet de votre positionnement et doit donc traduire (par ses contenus, ses fonctionnalités et son look) votre vision et les spécificités de votre engagement. Un bon site c’est donc avant tout une bonne stratégie !

Chez LIMITE nous accompagnons des fondations sur tout ou partie des facettes de ce type de projet (conseil stratégique, assistance à maîtrise d’ouvrage, création, développement, suivi, formation, etc.). Donc, si vous avez des questions, discutons-en !

 

* Source : Agence LIMITE - La communication des fondations et fonds de dotation créés par une entreprise, 2018.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer