Aller au contenu principal
Par Fondation Bouygues Telecom - Publié le 11 février 2021 - 15:42 - Mise à jour le 11 février 2021 - 15:47
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Sans domicile : accéder au numérique grâce à une entraide de proximité

Le nombre de sans domicile aurait augmenté de 50% ces dix dernières années, atteignant aujourd’hui 150 000 personnes en France. Or nombreux sont ceux qui se déclarent prêts à les aider pour améliorer leur quotidien. Et notamment les commerçants. C’est pourquoi l’association La Cloche a créé un réseau solidaire de citoyens et commerces de proximité, proposant des services essentiels. Parmi eux, l’accès gratuit au Wifi et à la recharge de téléphone. Le projet a été parrainé auprès de la Fondation Bouygues Telecom par un client de l’opérateur, bénévole au sein de l’antenne La Cloche de Toulouse.

Le réseau Le Carillon

Tendre la main aux sans domicile pour lutter contre leur isolement

Depuis 2015, La Cloche a développé un réseau d’entraide au service des personnes vivant à la rue. Baptisé Le Carillon, ce réseau s’est d’abord construit à Paris, puis à Lille, Bordeaux, Strasbourg, Marseille, Lyon, Nantes, et depuis 2019, à Toulouse.

Le principe est simple : les commerçants membres du Carillon, repérables par un autocollant sur leur vitrine, offrent grâce à un système de bons un accueil bienveillant aux sans domicile le temps d’un café, d’une coupe de cheveux, d’un repas, d’un accès à l’eau ou aux toilettes. Mais pas seulement. Les commerçants peuvent également mettre à disposition leur accès Wifi, leur ordinateur et leurs prises pour recharger un téléphone. Un service qui revêt une importance particulière, à l’heure où toutes les démarches et informations transitent par les plateformes numériques. L’ensemble des adhérents au réseau sont regroupés dans un livret papier et identifiés sur une cartographie disponible en ligne sur le site de La Cloche.

Olivier est bénévole au sein de l’association. Client Bouygues Telecom, il a parrainé le déploiement du Carillon à Toulouse auprès de la Fondation de son opérateur.

J'ai découvert l'association La Cloche il y a un peu moins d'un an. Depuis plusieurs années, je remarque de plus en plus de personnes à la rue, y compris dans mon quartier. Je me sentais assez désarmé par rapport à cette problématique. La Cloche permet de dépasser ce sentiment d'impuissance en donnant les outils pour aller à la rencontre des personnes sans domicile, de manière simple et bienveillante. »

Agir malgré les confinements et la fermeture des commerces

Devant les mesures prises pour lutter contre la pandémie, La Cloche a dû s’adapter. Pendant le premier confinement, tandis que les rues étaient désertes et silencieuses, les équipes se sont mobilisées pour prendre régulièrement des nouvelles par téléphone auprès de ceux qui fréquentent la permanence. Si besoin, ils étaient orientés vers une structure ouverte.Crédits @GlobeReporters

La fermeture des commerces, totale ou partielle, a eu un impact non négligeable sur les actions menées par La Cloche. Comment permettre aux personnes vivant à la rue de reprendre une place dans leur quartier et aux commerçants de maintenir leur engagement solidaire ?

Dès la fin du premier confinement et la reprise de la permanence en extérieur, La Cloche constate pourtant combien le besoin de se retrouver est pressant, et la volonté d’aider encore plus forte comme l’explique Morgane Pagès, directrice de l’antenne Occitanie.

Nous avons effectué un suivi auprès de nos commerçants du réseau de Toulouse après le premier confinement. Malgré les difficultés qu’ils rencontrent, tous ont démontré leur envie citoyenne d’agir en faveur des personnes sans domicile et de maintenir leurs services gratuits. »

Pour preuve : l’antenne Occitanie compte désormais 52 commerçants membres du réseau Le Carillon, alors qu’ils étaient 37 début 2020. Un développement dû, bien sûr, à la mobilisation des bénévoles qui vont à leur rencontre, mais aussi à des prises de contact spontanées de la part des commerces.

De nouvelles initiatives pour animer le réseau

Face à l’annulation des festivals et événements culturels, La Cloche s’est adaptée pour sensibiliser et remobiliser différemment son réseau. L’antenne Occitanie a ainsi organisé une collecte de téléphones portables en novembre dernier, avec le plein soutien de la Fondation Bouygues Telecom. L’opération remporte un vif succès. « Nous avons vraiment senti un engouement chez les commerçants. Ceux qui n’ont pas été point de collecte ont clairement manifesté le souhait de participer à une prochaine édition », explique Morgane Pagès.

Au total, trente téléphones ont été collectés, dont dix via la Fondation Bouygues Telecom.

C’était un vrai plaisir de voir la réactivité de la Fondation sur ces sollicitations qui sortent du cadre initial du projet. »

2021 sera forcément une année différente. La Cloche va continuer à s’adapter, à trouver de nouvelles manières de sensibiliser les citoyens et les commerçants. Le monde de la rue demande une mobilisation tout au long de l’année pour recréer du lien de façon pérenne. Pour La Cloche, l’objectif est clair : continuer à réfléchir, réinventer et agir… collectivement.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer