Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 18 janvier 2021 - 17:45 - Mise à jour le 18 janvier 2021 - 17:45
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Thibault de Saint Simon (Fondation Entreprendre) : « Lorsqu’on est accompagné, on maximise ses chances de succès »

Pour clôturer cette quatrième saison de Changer la norme, Flavie Deprez reçoit Thibault de Saint Simon, directeur général de la Fondation Entreprendre, qui soutient le podcast. Durant le confinement, la fondation a lancé [RE]AGIR, un programme qui a vocation à aider les entrepreneurs en difficultés à surmonter les conséquences de la crise de la Covid-19.

Thibault de Saint Simon (Fondation Entreprendre) : « L’aventure entrepreneuriale n’est jamais toute rose ».

 

Tombé dans la marmite de la RSE lors de son apprentissage, Thibault de Saint Simon a travaillé plus de 13 ans chez Aviva. Il a notamment participé à la structuration de la RSE dans les différentes filiales du groupe avant d’être nommé directeur de la communication et du développement durable en 2016. C’est quatre ans plus tard qu’il décide de se lancer « un nouveau défi pour [se] dédier complètement à [s]es engagements ». Il est nommé directeur général de la Fondation Entreprendre où il prend ses fonctions en avril 2020, pendant le premier confinement.

La Fondation Entreprendre encourage depuis 2008 l’entrepreneuriat à travers divers programmes tels que le programme « Des elles pour Entreprendre » ou encore « Rebond », soutenu par AXA France.

[RE]AGIR : un programme d’accompagnement pour les entrepreneurs en difficulté

60 000 entreprises déposent le bilan chaque année en France. Selon le directeur général de la Fondation Entreprendre, ce chiffre devrait être divisé par deux cette année grâce à « l’État qui a fait un effort important de soutien aux entrepreneurs ». Mais Thibault de Saint Simon, qui travaille en étroite collaboration avec des associations accompagnant les entreprises en amont du dépôt de bilan, nuance ces chiffres : 

Il y a beaucoup plus d’entrepreneurs en difficulté, mais beaucoup moins ont déposé le bilan.

Face à ce constat, la Fondation Entreprendre a créé durant le confinement, le programme [RE]AGIR. Regroupant trois associations spécialisées dans les difficultés entrepreneuriales – Crésus, Second Souffle et 60 000 Rebonds – ce collectif vient compléter l’aide financière proposée par l’État, en proposant aux entrepreneurs en difficulté un accompagnement. Grâce à ce programme, la Fondation Entreprendre espère soutenir 3 000 entrepreneurs d’ici à 2022.

Démystifier l’échec entrepreneurial

[RE]AGIR a également l’ambition de changer le regard porté sur l’échec entrepreneurial : « On a l’impression, en France, qu’on ose s’exprimer uniquement lorsque tout va bien. C’est important d’apprendre à parler lorsqu’on a des problèmes », soulève Thibault de Saint Simon avant de rappeler que « l’aventure entrepreneuriale n’est jamais toute rose. (...) C’est une prise de risque et je pense que c’est important de se tourner vers le tissu associatif qui aide les entrepreneurs à se lancer. »

Pour le directeur général de la fondation, se faire accompagner maximise ainsi les chances de surmonter l’échec entrepreneurial. Alors qu’en moyenne en France, le taux de pérennité d’une entreprise à cinq ans est de 50 %, il augmente à 90 % pour les entreprises accompagnées par le Réseau Entreprendre, une association soutenue par la fondation.

* Changer la norme est soutenu par la Fondation Entreprendre.
Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer