Aller au contenu principal
Par Secours populaire français - Publié le 28 avril 2020 - 10:56 - Mise à jour le 28 avril 2020 - 11:36
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Urgence coronavirus : un mois de mobilisation

Depuis un mois, les bénévoles du Secours populaire multiplient les actions auprès des familles dont les difficultés à subvenir à leurs besoins et à prendre toute leur place dans la société ont été provoquées ou accentuées par l’épidémie de Covid-19. Le Secours populaire a publié le bilan de ce premier mois de confinement, dont les traces se feront sentir pendant longtemps, en particulier pour les ménages des catégories moyenne et populaire.

Les sans logis ont été les grands oubliés de la crise sanitaire. Les pouvoirs publics en ont progressivement pris conscience. SPF 13

Pour répondre à une explosion des besoins, les bénévoles – dont beaucoup de nouveaux, notamment des jeunes, se sont manifestés dès le début du confinement – ont multiplié les aides alimentaires.

Ils continuent l’accompagnement scolaire, pour lutter contre l’inégalité des familles dans le domaine des études, et prennent un soin particulier à entrer en contact, principalement par téléphone, avec les personnes aidées, les donateurs et les bénévoles les plus âgés, eux aussi confinés.

Agir en préservant la santé de tous

Cette écoute permet d’entretenir un lien et de faire savoir à tous qu’ils peuvent compter sur l’énergie du Secours populaire. Aides aux sans-logis, solidarité internationale, etc., les domaines d’actions ne manquent pas.

Pour préserver la santé de tous, l’organisation des permanences locales et des équipes a été repensées. Les bénévoles, munis de gants, de gel et de masques, assurent des livraisons de denrées, assurent des permanences mobiles afin de continuer à apporter partout de la chaleur humaine.

Cet élan hors du commun est réalisé alors que le mouvement puise dans « ses réserves financières », comme l’explique Patricia le Corvic, membre du Bureau national du Secours populaire et secrétaire générale de la fédération de la Marne. Les dons sont donc indispensables pour permettre la poursuite de cet effort qui est chiffré à 10 millions d’euros environ.

Consultez en ligne le "Bilan : 1 mois de mobilisation" : 

https://www.secourspopulaire.fr/urgence-coronavirus-un-mois-de-mobilisation

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer