Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 6 octobre 2020 - 08:00 - Mise à jour le 6 octobre 2020 - 08:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Wi Pharma, l’appli solidaire pour se faire livrer ses médicaments

Actifs débordés, jeunes parents, aidant·e·s, personnes âgées, malades dans l’incapacité de se déplacer… Avec l’application Wi Pharma, les citadin·e·s peuvent se faire livrer leurs médicaments gratuitement ou à moindre coût. Chaque livraison payante en finance une pour une personne âgée. Explications.

Crédit photo : SanderStock.

Annabelle Champagne, diplômée d’un master en marketing à HEC Paris et ex-adjointe en pharmacie, a eu l’idée de créer l’application Wi Pharma il y a près de cinq ans. 

« Maman trentenaire de trois enfants et pharmacienne de formation, il ne m’a pas toujours été facile de me rendre à la pharmacie lorsque l’un de mes enfants était malade. De plus, les personnes âgées à domicile sont de plus en plus nombreuses, et il est important que les pharmacies de quartier se développent des services pour faciliter l’accès aux médicaments. On est jamais plus seul qu’en ville… »

Les patients de sa pharmacie lui demandaient de faire des livraisons, comme elle l’a expliqué à J'aime les Startups. « Les pharmacies ont besoin de se développer en terme de service à domicile, en adéquation avec le vieillissement de la population et le travail des actifs qui ont peu de temps. » C’est à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) qu’elle a lancé l’appli Wi Pharma, dans l’objectif de faciliter le maintien à domicile des particuliers, que ce soit de façon ponctuelle ou régulière. 

Un service sécurisé

L’application, lancée en 2018, est gratuite et sécurisée. Elle géolocalise la pharmacie de ville la plus proche de chez soi, et lui transmet l’ordonnance — qu’il suffit de prendre en photo et d’envoyer via Wi Pharma —, ainsi que les informations concernant la carte vitale et celle de la mutuelle, si la pharmacie ne les a pas déjà. Hormis les livraisons effectuées gracieusement par les bénévoles, la livraison en une journée coûte quatre euros. Une livraison est offerte à une personne âgée pour chaque livraison payante. 

Tiers de confiance, voisin solidaire, équipe officinale, professionnels de santé à domicile… Plusieurs personnes peuvent effectuer la livraison, dont la confidentialité est garantie, les médicaments sont livrés dans un emballage scellé. Les messages et pièces jointes transmis à la pharmacie sont par ailleurs supprimés après trois jours maximum. 

Créer des communautés d’entraide gratuite

Même s’il s’agit d’une solution technologique, Annabelle Champagne a particulièrement insisté à l’antenne d’Europe 1 sur sa visée sociale. La startup rassemble les volontaires sur Facebook et travaille avec des associations et des centres de bénévolat pour créer des communautés d’entraide gratuite. À terme, l’entrepreneuse souhaite que l’intégralité des livraisons soit gratuite, et que l’entraide permise par l’application dépasse son cadre une fois les liens créés entre pharmacien et patient, et entre patient et voisins/bénévoles.

Wi Pharma ne prélève ainsi aucun frais sur les livraison, ce sont les pharmacies qui paient pour bénéficier de l’application. La startup prône en parallèle son engagement écologique, et garantit que les livraisons de proximité sont effectuées à pied ou à vélo. Elle a également établi un partenariat avec la startup de livraison en colis réutilisables Opopop. 

Désormais bien implantée dans les Hauts-de-Seine et auprès des associations locales, Wi Pharma a l’ambition de se développer dans toute la France.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer