Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 4 mars 2021 - 12:00 - Mise à jour le 4 mars 2021 - 14:53
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Revue de presse : index égalité femmes et hommes, vote unanime de l’aide au développement, débat au Sénat sur l’ESS

Que fallait-il retenir de l'actualité de l'engagement cette semaine du 4 mars ? Voici les articles que la rédaction de Carenews a sélectionnés pour vous.

La revue de presse du 4 mars. Crédit : iStock.
La revue de presse du 4 mars. Crédit : iStock.

 

 

Afin de mesurer les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes dans les entreprises, l’index de l’égalité professionnelle était entré en vigueur en septembre 2018 avec la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel ». Lundi 1er mars, pour la seconde fois, toutes les entreprises de plus de 50 salariés se devaient de publier leurs notes et calculs, rapporte le quotidien Les Échos. Les notes au-dessus de 75 étant considérées comme acceptables. En dessous, l'entreprise doit prendre des mesures correctrices sous trois ans, faute de quoi elle peut être sanctionnée d'une amende allant jusqu'à 1 % de sa masse salariale.

 

 

L'Assemblée nationale a adopté mardi 2 mars, à l'unanimité, la réforme de l'aide au développement française avec des crédits en hausse, recentrés sur les pays africains et Haïti. Le Figaro nous informe qu’il s’agit de dons plutôt que de prêts. À l'issue de cette première lecture, le texte est désormais attendu au Sénat.

 

 

Michel Abhervé détaille sur Alternatives Economiques quelques verbatim du débat qui s’est tenu au Sénat sur la « Situation et devenir de l’Économie Sociale et Solidaire ». Concrètement, une forte convergence s’est exprimée sur les bancs du Sénat pour le soutien à l'ESS, confirmée par la motivation sur le sujet de la secrétaire d'État Olivia Grégoire.

 

 

Finalement, la convention citoyenne pour le climat (CCC) a jugé assez négativement, ce dimanche 28 février, la prise en compte de ses propositions par le gouvernement, détaille le quotidien Le Monde. La moyenne n’a jamais été atteinte lors d’une série de votes sur les six grands thèmes majeurs des mesures. Il s’agissait d’évaluer si les « décisions du gouvernement relatives aux propositions de la CCC » permettraient de « s’approcher de l’objectif de diminuer d’au moins 40 % (par rapport à 1990) les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 dans un esprit de justice sociale », explique le quotidien. La moyenne n’a été que de 2,5 sur 10.

 

 

La ville de Meudon, dans les Hauts-de-Seine, expérimente, avec succès, la collecte et le recyclage des masques depuis le début de l’année. Une première en Île-de-France. Au total, deux points de collecte ont été installés afin de récupérer les masques chirurgicaux et en tissus des Meudonnais. Le 20 janvier, 25 bornes de récup en carton étaient accessibles dans les différents lieux de la ville, détaille le reportage de Libération

 

 

Dans une tribune publiée par Le Monde, des dirigeants associatifs, des députés, des universitaires et le psychiatre Boris Cyrulnik détaillent pourquoi les tiers-lieux peuvent être une réponse pour renforcer le partage et les liens intergénérationnels pendant la crise actuelle qui met de côté bon nombre de jeunes étudiants. 

 

 

Aude Bernheim, chercheuse à l'Inserm, et Flora Vincent, post-doctorante à l'Institut des sciences Weizmann en Israël militent pour plus d’inclusion dans la science. Maddyness publie un entretien où elles expliquent comment les biais dans l’intelligence artificielle agissent dans nos vies virtuelles. Notamment comment « les logiciels de reconnaissance faciale sont beaucoup plus efficaces pour reconnaître les hommes blancs que les personnes de couleur. Cela est dû au manque de représentativité des données utilisées pour entraîner les algorithmes. Celles-ci contenaient une surreprésentation d’hommes blancs et peu de femmes noires », ont-elles précisé.

 

 

Selon le principe du « pollueur-payeur » et de la loi pour l'économie circulaire de février 2020, étendue aux fabricants de cigarettes, ces derniers sont contraints de payer, dès cette année, une écocontribution au futur éco-organisme en attente d'agrément, expliquent Les Échos. Objectif : réduire de 40 % la présence des mégots abandonnés d'ici à six ans. 

 

Christina Diego 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer