Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 26 février 2021 - 09:00 - Mise à jour le 5 mars 2021 - 11:53
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Journée mondiale des ONG : les 6 principales organisations françaises

À l'occasion de la Journée mondiale des ONG du 27 février, découvrez notre sélection des six principales ONG françaises considérées comme les plus importantes en termes de longitude, budget et projets annuels.

Les 6 ONG françaises les plus importantes. Crédit : appledesign
Les 6 ONG françaises les plus importantes. Crédit : appledesign

 

La Journée mondiale des ONG est organisée tous les 27 février et a été officialisée le 17 avril 2010 par 12 pays du Forum des ONG de la mer baltique à Vilnius en Lituanie, à l’initiative de Marcis Liors Skadmanis, jeune étudiant en droit international qui voulait rendre le monde meilleur.   Et c’est le 27 février 2014, à Helsinki (Finlande) que Helen Clark, administratrice du programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), lance officiellement la dimension internationale de la célébration de cette journée. Son leitmotiv est de réfléchir à de nouvelles solutions pour le développement mondial tout en mettant un accent particulier sur l'innovation.

 

6 ONG françaises mobilisées en France et à l’international

 

  • Médecins sans Frontières France (MSF)

Médecins sans Frontières est une association humanitaire médicale internationale, créée à Paris, en 1971, par des médecins et des journalistes. Depuis 50 ans, Médecins sans Frontières fournit une assistance médicale à des populations dont la vie ou la santé sont menacées, en France ou à l’étranger. Il s’agit essentiellement de situations de conflits armés, d'épidémies, de pandémies, de catastrophes naturelles ou encore d'exclusion des soins. En effet, l’exercice de la médecine, dans un contexte précaire, est au centre de l’activité de Médecins sans Frontières. Ses missions premières sont donc essentiellement tournées sur les soins qu’elle peut apporter, comme les consultations, hospitalisations, interventions chirurgicales, soins médico-nutritionnels, etc. MSF remplit une autre mission qui est d’acheminer des secours matériels et sanitaires auprès des personnes affectées par une crise.

L’ONG a été particulièrement mobilisée depuis le début de la crise sanitaire, notamment dans certains pays d’Afrique où la Covid-19 fait des ravages. En janvier dernier, l’ONG publiait un état des lieux de ses services de santé aux quatre coins du monde. Des témoignages du Venezuela, de France et de République centrafricaine (RCA) à retrouver sur le site de MSF. 

 

  • Première Urgence Internationale

Première Urgence Internationale vient en aide aux victimes civiles, marginalisées ou exclues par les effets de catastrophes naturelles, de guerres et de situations d’effondrement économique. L’une des principales missions est de défendre les droits fondamentaux des personnes, tels que définis dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948. Actuellement, 144 projets sont menés dans 23 pays par 2 212 collaborateurs nationaux, 198 expatriés et 80 salariés au siège social de l’ONG. L’organisation est fortement mobilisée au Mali, dans la région du sud-est du cercle d’Ansongo (200 000 habitants). Les équipes dédiées agissent principalement auprès des populations pour acheminer de l’aide médico-nutritionnelle dans des lieux difficiles d’accès. Autre actualité qui occupe l’ONG, l'impact de la Covid-19 pour les habitants de la région du Tchad, connue pour ses forts mouvements de population (réfugiés, déplacés, etc).

 

  • Médecins du Monde 

Autre grande ONG française, Médecins du Monde est née au début des années 80 à l’initiative d’un collectif de médecins, journalistes et intellectuels pour sauver des réfugiés vietnamiens sur un boat-people. L’association médicale internationale poursuit depuis l’idée de l’un de ses médecins fondateurs de « créer une structure prête à parer aux situations d’urgence, dans les délais les plus brefs, ce qui n’est parfois pas possible aux institutions internationales », peut-on lire sur le site de MDM. Présente en France et dans 73 pays, l’ONG Médecins du Monde est un collectif indépendant de militants actifs qui s’engagent à soigner, accompagner le changement social et permettre un accès universel aux soins au plus grand nombre, notamment les personnes exclues. À l’international, Médecins du Monde France mène 63 programmes dans 45 pays. Près de 4 millions de personnes dans le monde en bénéficient. En France, l'organisation est très présente notamment auprès des familles en grande précarité menacées d’expulsion et des jeunes majeurs non accompagnés pour qui l’ONG déploie des programmes d'accompagnement sur-mesure sur le territoire français. 

 

  • ACTED

L’ONG ACTED est une association de solidarité internationale, créée en 1993, qui « intervient pour répondre aux crises humanitaires et construire la résilience, encourage une croissance inclusive et durable, co-construit une gouvernance effective et contribue à bâtir une société civile forte au niveau global en investissant dans les populations et leur potentiel », peut-on lire dans les missions affichées sur leur site web. À travers le monde, l’ONG œuvre au développement de programmes ciblant les populations victimes de conflits, de catastrophes naturelles ou de difficultés financières. Les programmes déployés se font de façon durable, autour de l’idée d’atteindre un niveau zéro carbone, zéro pauvreté et zéro exclusion. En 2020, l’ONG a déclaré être intervenue auprès de 20,7 millions de personnes dans le monde.

 

  • Handicap International

L’ONG Handicap International a été initialement créée pour appareiller des milliers de personnes handicapées réfugiées dans des camps au Cambodge et en Thaïlande. L’association intervient aujourd’hui dans plus de 60 pays. Elle est « co-récipiendaire » du prix Nobel de la paix de 1997 pour son action lors de la campagne internationale pour interdire les mines antipersonnelles. Elle acquiert d'ailleurs un statut spécifique dit consultatif aux Nations Unies en 1999. 

L’ONG est notamment connue pour ses actions humanitaires auprès de populations victimes de conflits et de catastrophes. Ses missions sont tournées sur leurs besoins essentiels afin d’améliorer les conditions de vie et de promouvoir respect et dignité en combinant un ensemble d’actions complémentaires : soins aux blessés, appareillage et réadaptation, actions contre les restes explosifs de guerre, insertion scolaire ou économique, prévention des maladies invalidantes et plaidoyer pour changer les lois nationales ou les normes internationales.

Très mobilisée depuis le début de la pandémie du Covid, l’association communique régulièrement sur les conséquences de cette crise sanitaire. En effet, près de 94 % des 55 pays où intervient Handicap International sont touchés. En Afrique, en Amérique latine, en Asie du Sud et du Sud-Est, au Moyen-Orient, les équipes de Handicap International adaptent leurs activités pour lutter contre la propagation du coronavirus. Les modalités d’intervention ont été revues et 72 nouveaux projets ont été créés. L’urgence : protéger du virus et agir sur les effets de la crise, avec une attention particulière pour les personnes handicapées, âgées ou isolées, les enfants et les femmes.

 

  • Action contre la Faim

Créée en 1979 par un groupe de médecins et d’intellectuels français, l’association de solidarité internationale Action contre la Faim a pour mission principale de lutter contre la faim dans le monde. Autres causes annexes de la malnutrition : les conflits, les dérèglements climatiques, la pauvreté, les inégalités d’accès à l’eau et aux soins. L’ONG est structurée en réseau international dans près de 50 pays auprès de 20 millions de personnes dans le monde chaque année, principalement en Asie, en Amérique du Sud, en Afrique mais aussi en Europe. Depuis 2019, Action contre la Faim est membre d’Alliance Urgences, un collectif de six ONG dont l’objectif est de créer un élan de solidarité nationale autour d’une urgence humanitaire bien définie. En 2021, entre les conséquences du virus, de la crise économique et climatique et des conflits, le nombre de personnes touchées par l’insécurité alimentaire pourrait doubler affectant 265 millions de personnes selon l’ONG, et près de 500 millions de personnes risqueraient de basculer dans la pauvreté d’après les Nations Unies. Autre constat de l’ONG, les 821 millions de personnes sous-alimentées en 2019 (SOFI, 2019) pourraient bientôt dépasser le milliard. Le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU) a réaffirmé dans une déclaration vidéo, du 9 juin dernier, qu’« à moins qu’une action immédiate ne soit prise, il devient chaque jour plus évident qu’une urgence alimentaire mondiale est imminente et pourrait avoir des effets à long terme sur des centaines de millions d’enfants et adultes », rapporte l’ONG. 

 

Christina Diego 

 

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer