Aller au contenu principal
Par PIE - Publié le 2 février 2021 - 09:00 - Mise à jour le 2 février 2021 - 09:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Rue Rangoli : l’upcycling solidaire

Commercialiser en France de beaux produits upcyclés confectionnés par des artisans précaires du monde entier, c’est le projet pour lequel s’est engagée Patricia Lavocat en créant Rue Rangoli. Sous la forme d’un site e-commerce en 2015, puis d’une boutique dans le 6e arrondissement de Paris en 2018, avec le soutien financier de Paris Initiative Entreprise. Depuis fin 2020, Rue Rangoli est aussi présent au centre commercial Italie Deux, dans le 13ème.

 

De la papeterie en bouse d’éléphant, une housse d’ordinateur en pneu recyclé, des boucles d’oreilles en fil de téléphone, des coussins en bandes de cassettes vidéo, etc. Ces objets insolites sont à découvrir chez Rue Rangoli, boutique spécialisée dans l’upcycling : concept qui vise à transformer des matériaux ou des déchets en objets de qualité, finement travaillés et esthétiques. 

De part son engagement dans la coopération internationale et le développement sur plusieurs continents, Patricia Lavocat noue des liens avec des artisans en situation de grande précarité, de fragilité, de handicap. L’envie de les aider à vendre à bon prix leurs créations originales et éthiques est ce qui l’anime. 

Patricia Lavocat, originaire de Pondichéry en Inde, n’a cessé de sillonner l’Asie et l’Afrique, allant à la découverte de nouvelles cultures et de nouveaux savoirs-faire. 
 

 

Patricia Lavocat commercialise d’abord leurs objets sur internet, puis les expose dans des boutiques éphémères dans plusieurs quartiers de Paris, pour repérer où les potentiels clients seraient les plus réceptifs à cette démarche sociale et écologique. 

Plus qu’un partenaire financier, PIE est un véritable partenaire.

Elle choisit le 6ème arrondissement pour y installer sa boutique en 2018, et sollicite l’appui financier de PIE“Ce prêt d’honneur de 30 000 euros m’a permis d’acheter une partie des stocks, de faire un complément d’aménagement, de créer des supports de communication, d’organiser des petits-déjeuners presse” explique l'entrepreneuse. 

Dans les deux boutiques de Rue Rangoli, on découvre toutes sortes d'objets, comme ce bijoux confectionné en oeuf d'Autruche. 

 

Fanny Massy, alors consultante chargée du dossier chez PIE, aide Patricia Lavocat à retravailler son business plan. 

 “Je suis extrêmement satisfaite du soutien de PIE. Au-delà d’un accompagnement financier, j’ai reçu beaucoup d’écoute et de bienveillance, ce qui manque aux autres partenaires financiers en général”, témoigne la fondatrice de la marque.“Plus qu’un partenaire financier, PIE est pour moi un véritable partenaire”

PIE aux côtés de Rue Rangoli lors de la crise sanitaire

 

Un partenaire que Patricia Lavocat n’hésite pas à solliciter de nouveau en avril 2020 lorsqu'elle est forcée de fermer son commerce pendant le confinement. La Ville de Paris et PIE ont été très réactives face à la crise pour proposer un outil adapté aux structures de l’ESS avec un besoin immédiat de trésorerie.

Un Prêt d’Urgence Trésorerie de 12 000 euros a ainsi été accordé à Rue Rangoli pour couvrir le montant de son loyer d’avril à septembre. Un soulagement pour la créatrice : “Mon propriétaire n’a pas voulu suspendre mon bail. Ce prêt m’a laissé le temps de réfléchir à comment diversifier mon modèle économique”

La boutique éphémère ouverte au centre commercial Italie Deux a attiré une nouvelle clientèle pour les fêtes de fin d'années. 

 

Des nouvelles pistes de développement pour s’adapter à la crise du Coronavirus amenée à durer : l’ouverture d’une boutique éphémère au centre commercial Italie Deux, mais aussi un référencement sur des plateformes de marketplace et une offre B to B pour les entreprises. 

“Fanny m’a une nouvelle fois conseillé en tant que Directrice Générale cette fois, sur le modèle économique à développer pour la suite et sur les partenariats à explorer”, confie Patricia Lavocat.

Fermer
Fermer