Aller au contenu principal
Par Solidarité des producteurs agricoles et des filières alimentaires - Publié le 20 mai 2021 - 09:30 - Mise à jour le 20 mai 2021 - 11:18
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Des paniers fermiers pour les étudiants du Nord et du Pas-de-Calais

En ce temps de crise sanitaire, certains étudiants se trouvent en grande précarité à cause du manque d’opportunité de travail et de moyens. Afin de répondre à leurs besoins sur le plan alimentaire, le Crédit Agricole Mutuel Nord de France a mis en place une initiative locale avec l’achat aux agriculteurs de paniers fermiers (légumes, fruits, gâteaux, etc.) pour les offrir aux étudiants du Nord et du Pas-de-Calais.

Le Crédit Agricole Mutuel Nord de France a fait appel à SOLAAL Hauts-de-France et à l’Université de Lille pour organiser la répartition de 500 paniers auprès d’associations d’aide alimentaire. Trois ont été sélectionnées en fonction des quantités disponibles mais également de leur localisation afin que les paniers soient équitablement répartis sur les deux départements.  Le CROUS de Lille (59), les Restos du Cœur de Dainville (62) et l’Association d'Entraide, de Soutien et d'Accompagnement des Etudiants de l'Université Côte d'Opale de Dunkerque (59) ont ainsi pu distribuer les paniers aux étudiants pouvant bénéficier de l’aide alimentaire.

Le 24 avril 2021, à Arras, lors d’une distribution par les Restos du Cœur, trois étudiants nous ont fait part de leurs difficultés et leurs raisons de faire appel à l’aide alimentaire.  

 

 « Avec la crise actuelle on ne peut pas avoir de travail donc pas de salaire. Grâce au panier fermier je vais pouvoir me nourrir pendant environ deux semaines », témoigne Belinda, 18 ans, étudiante en commerce international.  « Je suis en difficulté depuis la crise de la COVID car mes parents étaient dans le tourisme. A cause du manque d’activité, ils sont maintenant au chômage, ce qui a mis toute ma famille dans la galère. Les Restos du Cœur me permettent de faire une économie d’une centaine d’euros par mois, ce qui n’est pas négligeable. »

« Venir aux Restos du Cœur, permet de compenser les frais que nous pouvons avoir en tant qu’étudiant », expose Ahmadou, élève en prépa scientifique au lycée Robespierre.  « De plus, en temps de confinement nous sommes seuls à la maison alors, lorsqu’on vient à la distribution alimentaire nous sommes heureux de voir d’autres personnes. »

Magné-Maëva, 19 ans, en 2e année de licence à l’Université d’Artois, nous explique : « Je vis loin de mes parents donc j’ai beaucoup de choses à payer. L’aide alimentaire m’a permis de bien m’alimenter. Cela m’a donné le goût de faire beaucoup de petits plats, une envie que je n’avais pas avant. Les Restos du Cœur m’ont permis également de sortir de l’isolement de ma chambre du CROUS grâce aux contacts que je peux avoir avec les gens de l’association. »

 

Merci au Crédit Agricole Mutuel Nord de France pour sa générosité qui a permis aux étudiants du Nord et du Pas-de-Calais de bénéficier de produits fermiers, frais et locaux.

Une initiative à réitérer sans hésiter.

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer