Aller au contenu principal
Par Agence LIMITE - Publié le 21 avril 2021 - 08:58 - Mise à jour le 22 avril 2021 - 18:25
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

5 principes pour communiquer sur sa RSE, son mécénat, sa raison d’être, etc.

Communiquer ou ne pas communiquer sur son engagement ?… Comment communiquer ? Telle est LA question ! Les conseils de l'Agence LIMITE.

5 principes pour communiquer sur sa RSE, son mécénat, sa raison d’être, etc. Crédit photo : iStock.
5 principes pour communiquer sur sa RSE, son mécénat, sa raison d’être, etc. Crédit photo : iStock.

 

RSE, raison dêtre, entreprise à mission… quelle grande entreprise n’a pas pris la parole ces derniers mois pour essayer d’expliquer ce qu’elle apporte à la société, pour tenter de démontrer qu’elle est à la hauteur de ses responsabilités ?

Mais comme nous (chez LIMITE) le disons à nos clients : « dire » n’est pas suffisant en soit, l’enjeu est de se demander « que dire », « comment le dire » et « quand le dire ». Les réponses doivent évidemment être spécifiques à chacun. Il existe cependant des fondamentaux, quelques principes que peu des structures entendues cette année dans les médias pour valoriser leurs démarches sociétales, ont suivi.

Revenons donc sur cinq idées essentielles lorsqu’on souhaite communiquer sur ses engagements :

  1. Construire le récit sur une réalité de l’organisation et/ou pouvant être certifiée par un tiers de confiance (ONG, label, etc.). Cela implique de faire avant de dire.
  2. Être concret, raconter l’action en la montrant, c’est-à-dire en expliquant le « comment » de l’engagement autant (si ce n’est plus) que le « quoi ». 
  3. Conséquence de ces deux premiers points : « parler vrai » en assumant et valorisant les difficultés auxquelles vous pouvez être confrontés pour mieux faire comprendre comment vous les surmontez (ou simplement composez avec).
  4. Être distinctif, en mettant plus particulièrement en avant ce que vous faites que d’autres ne font pas (ou pas autant, ou pas aussi bien).
  5. Être intéressant, en se demandant ce qu’attendent réellement vos publics de vous. Structurer ainsi une vraie proposition de valeur en maintenant en permanence le dialogue avec ces publics, en les écoutant et leur donnant une place pour progresser avec eux. Un processus qui peut aussi amener à se dire que notre communication n’a rien à apporter et donc à décider qu’il vaut mieux ne pas communiquer.

 

Telles sont les premières conditions d’un impact réel et durable de votre communication…

 

Fermer
Fermer