Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 28 juin 2021 - 09:00 - Mise à jour le 28 juin 2021 - 12:23
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Habitat inclusif : La Maison des Sages, une colocation pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer

La colocation inclusive La Maison des Sages permet aux personnes atteintes de la maladie Alzheimer de vivre dans un environnement apaisé… Une initiative positive pleine de sens.

Habitat inclusif pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Crédit : iStock
Habitat inclusif pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Crédit : iStock

 

Avec ses 380 m2 dédiés au bien-vieillir, La Maison des Sages propose un habitat inclusif dédié à ses colocataires, des personnes vivant avec la maladie d’Alzheimer ou toute affection apparentée. Créée par le Docteur Alain Smagghe et Alexandre Schmitt, cette maison familiale pratique « une approche innovante du vivre ensemble et de la solidarité ». 

 

Une colocation inclusive au service du bien-vieillir

 

La Maison des Sages se présente comme une alternative aux Ehpad, l’association promeut les valeurs humanistes et du care afin de permettre aux personnes en perte d'autonomie et souffrant des symptômes de la maladie d’Alzheimer de trouver un cadre participatif, apaisant et familier. Cette colocation s’inspire totalement du dispositif légalement défini de l’habitat inclusif, qui n’est ni de l’habitat ordinaire, ni un établissement médico-social (loi du 23 novembre 2018, dite loi ELAN, portant sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique).

 

Qu’est-ce que l’habitat inclusif ?

 

L'habitat inclusif est une solution de logement pour les personnes âgées et les personnes handicapées. Il s’agit avant tout d’une alternative à la vie à domicile et en établissement. Les habitants y vivent dans des espaces privatifs, tout en partageant des espaces communs et un projet de vie sociale. Dans la Maison des Sages, les personnes âgées sont accompagnées au quotidien par les Sages. 

 

Qui sont les Sages ?

 

Les « Sages » de cette touchante colocation se définissent par l’association comme : 

 

  • les colocataires apaisés par un environnement familier et un accompagnement de chaque instant,
  • les familles impliquées dans le projet,
  • les auxiliaires de vie expérimentées, souples, inventives et empathiques,
  • les bénévoles qui apportent disponibilité, compétences et dévouement au service du projet,
  • les experts et partenaires qui nous accompagnent et nous conseillent,
  • les donateurs et mécènes qui appuient financièrement le dispositif,
  • les investisseurs solidaires qui nous soutiennent.

 

Une colocation en domicile partagé 

 

Dans cette maison, chaque habitant dispose de sa propre chambre et profite des espaces communs (salon, cuisine, salle à manger), lieux de vie de partage avec les autres résidents. 

La maison a été totalement rénovée, elle est adaptée aux difficultés cognitives et motrices des personnes locataires. Chaque résident est suivi par son médecin traitant et bénéficie, selon ses besoins spécifiques, de kinésithérapeute, orthophoniste, infirmier, etc.

L’équipe pluridisciplinaire de la Maison des Sages a comme objectif d’ouvrir d’autres domiciles partagés et accompagnés ces prochaines années, en priorité dans les départements des Yvelines, des Hauts-de-Seine et de Paris.

 

Au quotidien, les colocataires sont accompagnés par :

  • Des auxiliaires de vie employées par un Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD) mandataire, qui se relayent en continu 7 jours sur 7. Les auxiliaires assurent le bien-être des colocataires.
  • Un étudiant logé sur place, qui bénéficie du logement en échange de sa présence (favorise le lien intergénérationnel).
  • Les bénévoles, qui s’engagent librement au service des colocataires et des familles. Ils participent activement à la vie des résidents : animation d’activités de loisir, aide à la maintenance générale des logements, entretien du jardin, oreille attentive auprès des colocataires.
  • Les familles, très impliquées auprès de leur proche, participent à la vie courante ainsi qu’à un « conseil des colocataires » chaque trimestre. Chaque référent familial a un rôle (responsable du bricolage, responsable de l’aménagement du jardin, responsable des fêtes, etc.) et aide à entretenir la maison.

 

La Maison des Sages est une maison de 350 m2 en centre bourg de la ville de Buc dans les Yvelines, partagée par huit personnes vivant avec la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée. L’idée de ce projet est née en 2008, mais trouver les soutiens nécessaires n’a pas été simple ! Ouverte en octobre 2019, la maison bénéficie aujourd’hui de nombreux soutiens grâce à des groupes de protection sociale, des partenariats privés, du mécénat d’entreprises et de particuliers », précise Alain Smagghe, cofondateur de la Maison des Sages, président du Fonds de dotation La Maison des Sages.

 

La rédaction 

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer