Aller au contenu principal
Par Fondation Groupe Primonial - Publié le 27 janvier 2021 - 15:08 - Mise à jour le 27 janvier 2021 - 15:35
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

#CeuxQuiFont : interview de Sabrina Siamer, psychologue clinicienne au sein du Cabinet associatif

Bienvenue dans #CeuxQuiFont, le podcast de Carenews qui valorise les associations en première ligne pendant la crise sanitaire, économique et sociale que nous traversons. « Ceux qui font », ce sont toutes celles et ceux qui veulent agir et être solidaires. Depuis son canapé ou en extérieur dans le respect des gestes barrières, il y a beaucoup de manières de s’engager. Pour cet épisode, Flavie Deprez, directrice générale de Carenews, reçoit Sabrina Siamer, psychologue clinicienne au sein du Cabinet associatif.

Crédit visuel : Carenews
Crédit visuel : Carenews

Créé en 1989 par Jean-Louis Benadon, le Cabinet associatif est un regroupement de psychologues cliniciens ayant pour but de promouvoir la psychologie clinique et la psychanalyse dans l’ensemble de l'Île-de-France. Le cabinet privilégie l'ancrage social de ses interventions et se situe à l'écart des lieux médicalisés.

L’objectif, c’est d’aller vers…

« Tout le monde peut frapper à notre porte. La particularité de l’association est que, souvent, le public que l’on rencontre n’a pas les ressources pour aller consulter un professionnel libéral, car cela a un coût. Et ce public se heurte aussi à la difficulté d’obtenir un rendez-vous dans des établissements publics », souligne Sabrina Siamer, psychologue clinicienne au sein du Cabinet associatif.

Les consultations sont prises en charge pour les personnes en dessous du seuil de pauvreté et des partenaires, comme la Fondation Groupe Primonial, rendent gratuites ces consultations pour les bénéficiaires et leurs ayants droits. 

Il y a eu un impact assez conséquent suite aux confinements.

Afin d’assurer un suivi des bénéficiaires, l’association a continué ses consultations lors des confinements. 

Lors de cette période particulière, le Cabinet associatif a dû faire face à une montée des violences conjugales. « Les confinements ont révélé certaines difficultés », insiste Sabrina Siamer. 

À la suite du premier confinement, les psychologues ont remarqué que les personnes accompagnées souffraient davantage d’angoisses. Les bénéficiaires ont été affectés par l’isolement et le manque de lien social. Le constat est sans appel selon Sabrina Siamer : la crise de la Covid-19 a contribué à renforcer les fragilités de certains. Par ailleurs, il y a aussi eu un besoin d’accompagnement grandissant chez les adolescents, prouvant que le travail de l’association est plus que nécessaire aujourd'hui.

Comment aider le Cabinet associatif ? 

L’association a aujourd’hui besoin de soutiens financiers, pour renforcer sa présence et proposer aux bénéficiaires un dispositif encore plus large avec davantage d'accompagnement. Vous pouvez faire un don en téléchargeant le formulaire sur site internet de l’association : www.lecabinetassociatif.com


 Retrouvez le Cabinet associatif sur Facebook ou sur le site internet de l’association.


Sabrina Siamer invite également chaque personne intéressée à faire connaître l’association qui manque parfois de visibilité sur le territoire.

#CeuxQuiFont
Cet épisode est soutenu par un partenaire du Cabinet associatif, la Fondation Groupe Primonial, dont la mission est de favoriser l’égalité des chances et promouvoir une société plus inclusive en soutenant des actions dans les domaines de l’éducation, de la santé et de l’insertion sociale et professionnelle.

Tous les épisodes :

 
Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer