Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 14 mai 2014 - 12:57 - Mise à jour le 9 avril 2020 - 13:23
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

DIS FLAVIE : Régie directe et/ou indirecte ?

Au-delà des définitions, des buts, causes et conséquences du mécénat, il semble pertinent de se pencher sur sa mise en œuvre. Une des questions les plus répandues dans les sondages et questionnaires étudiants envoyés aux entreprises est celle de la forme de régie : directe ou indirecte.

ou indirecte ?

La régie indirecte concerne souvent les grandes structures. Il s’agit d’entreprises faisant le choix de créer une (ou plusieurs) structure intermédiaire (fonds de dotation, fondation, fondation sous égide, club d’entreprises etc), une structure juridique indépendante pour diffuser son mécénat. Selon l’admical, dans un panorama du mécénat dans les entreprises du CAC 40, plus de la moitié gère leur mécénat en régie mixte (directe et indirecte), un quart choisit exclusivement la régie indirecte et 16%  la régie directe.

Concernant les entreprises de moindre taille, c’est souvent la régie directe qui est choisie, quand le département mécénat n’est pas lui-même directement intégré/jumelé au département de la communication, à la direction générale ou au département de responsabilité envers l’environnement et/ou la société.  

Comment les entreprises choisissent-elles leur mode de gestion ? Plusieurs critères entrent en compte : l’indépendance des structures permet une capacité de récolte de fonds mais garantit également une indépendance dans le choix des projets et dans leur mise en œuvre. Le mécénat étant souvent vu comme une danseuse de président ou un moyen de (re)dorer son image, garantir la probité d’un engagement est important.

Pour les petites structures, pour une question d‘économie d’échelle, le mécénat est majoritairement en régie directe,  permettant une plus grande flexibilité et beaucoup de réactivité dans son application. Pour les entreprises qui font le choix du mécénat de compétence et en nature, la régie directe permet aussi de supprimer les intermédiaires et de gagner en efficacité.

Régie directe ou indirecte, gestion mixte, les stratégies des entreprises en terme de mécénat dépendent de leurs moyens, mais aussi de leur philosophie d’engagement. Selon l’échelle de leurs actions (locales, régionales, nationales ou internationales), le degré d’implication des salariés, les domaines d’intervention et le mode de sélection (un comité d’experts indépendants pour les projets scientifiques par exemple), les différents modes de gestion sont pertinents et efficaces.

Les deux présentent aussi des limites, en terme de lourdeur administrative pour les structures indépendantes et en terme d’autonomie de la philanthropie pour les gestions directes. Les avantages et inconvénients expliquant certainement pourquoi les régies mixtes sont populaires et permettent de jongler entre les différents aspects du mécénat d’entreprise. 

Flavie Deprez

Des questions sur le mécénat, le monde associatif ou la philanthropie ? Toutes les semaines retrouvez les réponses de Flavie DEPREZ :

28 ans, un parcours universitaire varié - Sciences Po Lille (administration publique), Paris-Dauphine (option politique et culture), Master’s program of Cultural and Creative Industries au King’s College à Londres ... Une expérience professionnelle multiple en fundraising (Children’s Discovery Center à Londres, Lille 3000) et en politique culturelle au sein du Secrétariat général du Ministère de la culture et de la communication (chargée de mission de valorisation du patrimoine immatériel culturel) ...  Flavie a remporté l’Oscar du Mécénat Culturel Jacques Rigaud de l’Admical en 2012 avec l’entreprise Doublet, dont elle était la responsable du mécénat. 

Experte, elle accompagne aujourd'hui en tant que consultante indépendante les différents acteurs concernés dans des partenariats de mécénat aux enjeux croisés.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer