Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 22 mai 2014 - 10:27 - Mise à jour le 20 mars 2017 - 09:22
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

La Journée de Solidarité chez Les Nouveaux Constructeurs

Entretien avec Olivier Mitterrand, fondateur et président du Conseil de Surveillance de la société, président de la Fondation d’Entreprise Les Nouveaux Constructeurs- Premier

La Journée de Solidarité chez Les Nouveaux Constructeurs

CB: "Le législateur a créé la Journée de la Solidarité en entreprise en 2004. Qu'est-ce qui a déclenché sa mise en œuvre chez Les Nouveaux Constructeurs en 2010 ?"

OM: "Nous avions créé en 2006 la Fondation Les Nouveaux Constructeurs-Premier très axée sur des projets à l’étranger, avec par exemple la construction d'un internat au Niger. Une enquête informelle auprès des collaborateurs Les Nouveaux Constructeurs a mis en avant la volonté de mener des actions auprès d'associations françaises, auxquelles ils pourraient participer. A partir de 2009, la Fondation a ainsi commencé à soutenir financièrement des projets en France, notamment l’association le Valdocco à Lyon, et le Centre Enfants du Monde au Kremlin-Bicêtre. Nous avons alors initié un autre type de partenariat avec ces associations, en mettant en place la Journée de la Solidarité au sein de notre entreprise."

CB: "Cinq ans après le lancement de cette opération, quels bénéfices en tirez-vous pour l'entreprise et/ou les collaborateurs ?"

OM: "En général, les salariés arrivés récemment sont positivement surpris de cette journée qu'ils ont rarement rencontrée ailleurs. Ils découvrent la Fondation et ses divers engagements. Les retours sur la journée elle-même sont positifs même si, apprenant chaque année de ses erreurs, la Fondation et les associations bénéficiaires travaillent ensemble à une interaction plus grande entre les collaborateurs et les associations (mise en place de jeux « brise-glace » en début de journée, par exemple, entre les accompagnants et les accompagnés). Généralement, les groupes sont constitués d’une dizaine de collaborateurs pour environ 20 bénéficiaires en province, et les groupes sont sensiblement plus importants à Paris. Cette journée crée également du lien entre les collaborateurs, qui apprécient de se découvrir en dehors du travail, et qui voient aussi parfois un bénéfice à s’impliquer auprès de communes où les enjeux immobiliers sont importants.

CB: "Y a-t-il une typologie des collaborateurs s'engageant dans la Journée de la Solidarité"

OM: "L'an dernier 97 personnes, soit 47% de l'effectif de la société en France, se sont engagées dans l'opération mais il n'y a pas de profil type, pas plus en terme de sexe, que d'âge ou encore d'ancienneté dans l'entreprise. La mobilisation est en revanche très variable d'un site à l'autre, en fonction des équipes mais aussi du degré d'engagement du directeur local dans cette journée.

CB: "Cette journée a-t-elle généré au fil des ans un engagement d'une partie des collaborateurs auprès des associations partenaires des Nouveaux Constructeurs"

OM: "En fait, l’implication des collaborateurs au sein de la Fondation se fait plus en amont : l’une des conditions pour que la Fondation soutienne une association est qu’elle soit amenée par un collaborateur, soit parce qu’il est impliqué au sein de l’association, ou qu’il la connaît bien et la recommande. Les collaborateurs sont donc invités à présenter des projets à la Fondation, mais la Journée de Solidarité n’entraîne pas forcément, à notre connaissance, un engagement ultérieur des collaborateurs en tant que bénévoles au sein des structures bénéficiaires.

Ainsi, lors du prochain Conseil d’Administration de la Fondation, au moins trois nouvelles actions (deux au Burkina Faso, une au Niger) vont ainsi être soumises à ses membres pour l’apport d’un soutien financier, et elles sont toutes « parrainés » par des collaborateurs Les Nouveaux Constructeurs.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer