Le 30 mars 2019 à 20h30 : WWF lance une grande mobilisation citoyenne

Le 30 mars 2019 à 20h30 : WWF lance une grande mobilisation citoyenne
Comme chaque année, l’association WWF lance le 30 mars 2019 à 20h30 la plus grande mobilisation citoyenne en faveur de la protection de la planète. Earth Hour (60 minutes pour la planète) invite chacun à éteindre symboliquement ses lumières pendant une heure. Dans quel but ? Se rappeler combien notre planète est précieuse et savoir pourquoi il est essentiel de la protéger.


 

En perspective de la Conférence de l’ONU sur la biodiversité et du congrès de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) qui se tiendront tous les deux en 2020, respectivement en Chine et en France, Earth Hour souhaite mettre la nature à l’honneur avec cette mobilisation mondiale contre le dérèglement climatique.

 

Se rappeler combien notre planète est précieuse

 

De nombreux scientifiques alertent sur le déclin de la nature provoqué par les activités humaines. En octobre 2019, WWF précisait dans un rapport que 60% des populations d’animaux sauvages ont disparu en l’espace de 40 ans. Dans le rapport du groupe d’experts sur l’évolution du climat publié en octobre 2018, sont exposées les conséquences d’un réchauffement des températures au-delà de 1,5 °C : « vagues de chaleur, extinctions d’espèces, déstabilisation des calottes polaires, montée des océans sur le long terme ».

 

C’est pour rappeler l’urgence d’agir et maintenir la pression sur les décideurs que WWF a choisi de mettre la nature à l’honneur lors d’Earth Hour, première mobilisation citoyenne dans le monde. L’ONG appellera l’ensemble de la société civile internationale, des citoyens aux entreprises en passant par les collectivités locales et les gouvernements, à se rappeler combien notre planète est précieuse et pourquoi il est fondamental de la protéger.

 

Des projets de protection de l’environnement aux quatre coins du monde

 

WWF a recensé les projets du samedi 30 mars 2019. C’est au Kenya qu’1 milliard d’arbres seront plantés pour restaurer la couverture forestière du pays d’ici 2030. En Equateur, la capitale Quito pourrait devenir une ville sans plastique. Une pétition nationale sera lancée pour inscrire la protection du tigre à l’agenda du gouvernement en Malaisie.
 

Continuer d’agir au quotidien avec l’application WAG

 

Afin d’inciter les citoyens à se reconnecter à la nature, WWF France lance à l’occasion une nouvelle thématique dans son application WAG - We Act for Good. Au programme : une multitude de défis, d’astuces et de conseils simples et ludiques pour construire un abri pour les oiseaux, ou encore végétaliser son quartier, sa ville ou son bureau.

 

Les villes sont aussi nombreuses à se mobiliser. L’année dernière, de Singapour à Honolulu, en passant par Sydney, Moscou, Londres, Paris, New York ou encore Washington, ce sont près de 7000 villes dans 187 pays qui ont éteint leurs édifices emblématiques. Cette année, pour la première fois, WWF organisera un talk-show en direct entre 20h et 20h35 au pied de la Tour Eiffel !

 

 

, ,