Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 3 avril 2019 - 12:45 - Mise à jour le 19 avril 2019 - 05:48
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Un salon de recrutement 100 % digital pour les travailleurs handicapés

Du 16 au 19 avril 2019 se tiendra le plus grand salon de recrutement 100 % en ligne Hello Handicap, organisé par Handicap.fr et dédié à l’emploi des travailleurs handicapés. Près de 10 000 offres d’emploi dans toute la France seront proposées aux profils atypiques et aux personnes en situation de handicap grâce à un réseau de 88 entreprises participantes, issues de tous les secteurs. En 2018, plus de 1 500 personnes en situation de handicap ont trouvé un travail grâce au salon.

Un salon de recrutement 100 % digital pour les travailleurs handicapés

 

Se concentrer sur l’essentiel : la motivation et les compétences

 

« L’association Handicap.fr a créé Hello Handicap, le premier salon en ligne en 2011, pour permettre aux candidats et aux recruteurs de se rencontrer sans se déplacer. Ce salon de recrutement 100 % digital s’adresse aux personnes en situation de handicap, mais l’existence d’un salon digital pourrait finalement être mise au service de tous », explique Lucie Caubel avant de préciser qu’ « intégrer la diversité, ça sert la performance de l’entreprise ».

 

Pour les recruteurs comme pour les candidats en situation de handicap, la rencontre physique peut être source de stress et d’angoisse. Un état de fait qui empêche ces deux protagonistes de se concentrer sur l’essentiel : la motivation et les compétences. Ce salon 100 % en ligne leur apporte ainsi une réelle solution. « Il y a trois ans, un responsable d’une entreprise d’assurance passait un entretien téléphonique avec un candidat pour un poste de directeur commercial. Le candidat répondait parfaitement aux critères recherchés. Convoqué à l’entretien physique, le recruteur découvre que cette personne est atteinte de nanisme. Celle-ci décroche finalement le poste. Si ce recruteur l’avait rencontré physiquement, peut-être que ce second entretien n’aurait pas eu lieu », raconte Lucie Caubel. Ce salon permet ainsi de sensibiliser les employeurs au sujet du handicap.

 

Pas besoin de se déplacer pour postuler et passer des entretiens

 

En partenariat avec l’Agefiph, l’Apec et Pôle Emploi, du 16 au 19 avril 2019, des milliers de recruteurs passeront des entretiens, sans se déplacer, par téléphone ou par chat avec des candidats en situation de handicap présélectionnés sur toute la France.

 

Le ou la candidat(e) qui possède la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) ou dont le dossier est en cours, peut d’ores et déjà déposer son CV jusqu’au 16 avril, jour de l’ouverture du salon. Les recruteurs commencent à partir du 10 avril à trier les candidatures pour organiser leurs entretiens prévus pendant le salon.

 

Plus de 88 entreprises recrutent dans tous les secteurs

 

88 entreprises de tous secteurs d’activités ont répondu présent pour participer à ce salon Hello Handicap : banques (Société Générale, BNP Paribas, Crédit Agricole, CIC), prêt-à-porter (Promod, le groupe Happychic, Groupe Beaumanoir), restauration (Orpea, Burger King, Quick,) ou encore les télécoms (Bouygues Telecom, Orange, SFR) ainsi que les plus grandes sociétés françaises (EDF, FNAC, Michelin, Nestlé, SNCF…). Cette année, de nouvelles entreprises y participent comme Accor, Air France, Darty, Doctolib, Hermès ou Umanis. Paris2024 recrute par ailleurs, 4 500 personnes pour l'organisation des prochains Jeux Olympiques dont des travailleurs handicapés.

 

« L’idée c’est de favoriser l’entreprise inclusive »

 

Selon une étude menée par le ministère du Travail en 2015, 2,7 millions de personnes affirment disposer d’une reconnaissance administrative de leur handicap et 5,7 millions indiquent souffrir d’une maladie ou d’un problème de santé chronique les limitant depuis au moins six mois. Cela représente respectivement 6,6 % et 15 % de la population. Selon les chiffres de l’Insee, 19% des personnes handicapées en 2015 sont au chômage contre 10 % pour l’ensemble de la population. « Beaucoup de personnes ont un handicap invisible comme des troubles psychiques et ne demandent pas la reconnaissance de leur handicap par méconnaissance ou par peur. Il faut comprendre qu’une situation de handicap peut être temporaire », souligne t-elle.

 

« Faciliter l’accès à l’emploi pour les personnes handicapées » est d’ailleurs l’une des principales dispositions de la Loi « Avenir Professionnel ». À partir de 2020, seul l’emploi direct des travailleurs handicapés entrera en compte pour le calcul du taux d’emploi fixé à 6 % pour les entreprises dont l’effectif est supérieur à 20 employés. Cet emploi direct signifie pour l’entreprise d’employer elle-même, sans intervention d’organisme (ESAT ou atelier adapté), les travailleurs handicapés. Ainsi l’emploi direct de ces personnes ou le paiement de la contribution à l’Agefiph deviendront les seules options dont dispose l’employeur pour s’acquitter de l’obligation d’emploi (L5212-6 CT). « L’idée c’est de favoriser l’entreprise inclusive. Beaucoup d’entreprises pour satisfaire leur obligation d’emploi de travailleurs handicapés avaient recours à des établissements spécialisés pour les employer », précise Lucie Caubel, co-fondatrice de Hello Handicap.

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer