Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 29 juillet 2014 - 12:06 - Mise à jour le 9 avril 2020 - 13:26
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Dis Flavie : c'est quoi une catégorie de mécènes ?

Mécène, mécène bienfaiteur, grand mécène, ami, donateur, bienfaiteur… Un mécène peut porter plusieurs titres et entrer dans différentes catégories selon le montant de son don et l’organisation de l’institution ou de l'association. Ce que l’on remarque en premier, en toute logique, c’est que plus l’institution est grande, plus la typologie est développée.

Dis Flavie : c'est quoi une catégorie de mécènes ?

 

Cette problématique des catégories est liée à celle des contreparties déjà évoquée dans un article dédié, les bénéficiaires peuvent aligner leur grille de contreparties sur les grilles de donateurs.

 

Dans une très grosse institution comme le musée du Louvre, on retrouve ainsi : le cercle des mécènes du Louvre (particuliers) , le cercle des jeunes mécènes du Louvre (26-40 ans), le cercle Cressent (collectionneurs et amateurs d’art) et les donateurs.  Ces catégories se divisant elles-mêmes en sous catégories : membres du comité, grands mécènes, donateurs, bienfaiteurs, amis. Les entreprises mécènes sont dans des cercles d’amis, partenaires, associés et fondateurs. Le vocabulaire de l’entreprise est ici particulièrement saisissant.

Les différentes catégories de mécènes ont aussi leurs pendants, les chargés de développement des organismes non-lucratifs travaillent dans des services consacrés : service des donateurs individuels, du mécénat des entreprises, du mécénat à l’international.

 

Cette arborescence de donateurs peut participer à une certaine confusion, elle peut aussi hiérarchiser les relations. Et lancer les mécènes dans une course au plus gros titre. Elles peuvent aussi comprendre le danger de mettre hors courses de petits mécènes, officialisant l’existence d’un « ticket d’entrée » de mécénat dans certaines institutions.  

 

Certains font preuves d’imagination, laissant de côté les termes classiques pour personnaliser l’appellation : ils peuvent être par exemple d’inspiration sportive : d’or, d’argent ou de bronze ou se rapprocher de la thématique de l’association.

 

Pour les bénéficiaires, ces catégories permettent de faciliter la gestion des contreparties et de simplifier les plafonds de dons. Mais elles permettent aussi d’entrer dans une logique de marketing en segmentant leur base de données et en personnalisant l’approche de ces donateurs, pour une levée de fonds plus efficace. 

 

Crédit photo.

Des questions sur le mécénat, le monde associatif ou la philanthropie ?  Toutes les semaines retrouvez les réponses de Flavie DEPREZ :

 28 ans, un parcours universitaire varié - Sciences Po Lille (administration publique), Paris-Dauphine (option politique et culture), Master’s program of Cultural and Creative Industries au King’s College à Londres ... Une expérience professionnelle multiple en fundraising (Children’s Discovery Center à Londres, Lille 3000) et en politique culturelle au sein du Secrétariat général du Ministère de la culture et de la communication (chargée de mission de valorisation du patrimoine immatériel culturel) ...  Flavie a remporté l’Oscar du Mécénat Culturel Jacques Rigaud de l’Admical en 2012 avec l’entreprise Doublet, dont elle était la responsable du mécénat. 

Experte, elle accompagne aujourd'hui en tant que consultante indépendante les différents acteurs concernés dans des partenariats de mécénat aux enjeux croisés.

 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer