Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 24 février 2015 - 11:59 - Mise à jour le 3 mars 2015 - 17:58
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

"Buy One Give One" : 2 pour le prix d'un!

Lancée et démocratisée par la marque américaine Tom's, la stratégie "Buy One Give One" commence depuis quelques temps à faire des émules en France. Plus souvent entendue sous les termes de "un produit acheté, un produit donné", le concept apparaît à la fois novateur et solidaire : lorsque vous achetez un produit, l'entreprise s'engage à fournir gratuitement un produit équivalent à une personne dans le besoin.

"Buy One Give One" : 2 pour le prix d'un!

Vos achats peuvent changer des vies. Une affirmation portée depuis neuf ans par l'entreprise Tom's avec succès! L'idée de Blake Mycoskie, fondateur de la marque, ne se dément pas et semble même "faire des petits" dans l'hexagone. Un message simple et efficace... Tom's a commencé sur le marché de la chaussure en proposant le deal suivant à chacun de ses clients : "Faites don d’une paire de chaussures neuves à un enfant dans le besoin pour chaque paire de chaussures achetée One for One". Une vraie réussite puisque ce sont au total plus de 35 millions de paires qui ont été distribuées dans plus de 60 pays en Afrique au Niger ou au Mali mais aussi dans les pays de l'Est et en Asie.

Un modèle économique qui a aussi la particularité d'être déclinable à l'infini! Face à l'ampleur de la déficience visuelle dans le monde et aux 285 millions de personnes touchées, la marque a décidé de se diversifier dans l'optique. En achetant une paire de lunettes de la marque, chacun peut contribuer à améliorer la situation visuelle d'une personne dans le besoin par le biais de la chirurgie, d'un traitement ou plus simplement par le port de lunettes aux verres adaptés.

Encore peu fréquent en France, le "Buy One, Give One" commence à prendre du galon notamment grâce à des initiatives lancées par de jeunes entrepreneurs créatifs. Une stratégie solidaire qui plait à la génération Y qui se caractérise notamment par une recherche de sens dans ses activités professionnelles. La marque de chaussures tendance Twins for Peace est un exemple parlant. Créée en 2009 par un trio d'amis, le concept reprend les codes de la stratégie Tom's déclinée sur l'ensemble de sa gamme de produits : principalement des chaussures mais aussi des tee-shirts et accessoires. À travers le slogan "Be Cool Be Good" et l'attrait qu'il suscite, la marque démontre que la mode peut être généreuse sans même avoir besoin faire appel au mécénat !

Le designer de lunettes vintages Jimmy Fairly s'inscrit aussi dans cette tendance solidaire. "Proposer une collection de lunettes haut de gamme à un prix révolutionnaire et avec un impact social positif" : voilà l'ambition de la marque qui entend chambouler le milieu traditionnel de l'optique. Une nouvelle vision du secteur qui passe par le choix d'un circuit de distribution court afin que vos lunettes ne vous coûtent pas les yeux de la tête mais aussi par le "Buy One Give One". De sa boutique parisienne du Marais, l'entreprise peut ainsi avoir un impact concret auprès des populations déficientes visuelles dans le monde entier! En partenariat avec l'association Voir la Vie, Jimmy Fairly peut ainsi, à chaque vente, fournir une paire de lunettes aux centres optique de Kindia et Boké en Guinée.

Un achat particulièrement responsable qui ne laisse pas non plus insensible les médias et la blogosphère. Des médias comme Youphil mettent en lumière ce concept et des blogueuses influentes comme Margot de YoumakeFashion n'hésite pas à poser avec "Georges", son modèle fétiche. La designer Lisa Gachet, qui tient le blog Makemylemonade s'est également investit au côté de la marque de façon encore plus concrète. En effet, la bloggeuse a réalisé deux paires de lunettes en collaboration avec Jimmy Fairly pour la rentrée 2014! Pas de doute, la solidarité et la mode sont bien parties pour faire la paire encore longtemps...

Crédit photo

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer