Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 30 juin 2015 - 14:04 - Mise à jour le 6 juillet 2015 - 08:21
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[DIS FLAVIE] [VOYAGES] C'EST QUOI LES RTT ET LES CONGES SOLIDAIRES ?

À l'occasion de la semaine thématique [VOYAGES], nous vous proposons de redécouvrir un article publié en novembre sur le thème des RTT solidaires, réédité pour l'occasion. L'article a été complété avec la notion de congé solidaire. Les RTT solidaires sont un concept proche des JSE (Journées Solidaires en Entreprise). La différence est que les salariés doivent donner de leur temps de repos (RTT ou congé payé). Un mécénat de compétences personnel en quelque sorte. Il s'agit généralement de temps passé auprès d'associations sur des projets divers : chantiers, tri de livre, emballage de colis... Le congé solidaire est quant à lui une marque de Planète Urgence et sa spécificité, à ne pas confondre avec le congé de solidarité internationale (CSI) qui un droit et qui consiste en une mission d’entraide à l’étranger sur un temps long non rémunéré, le contrat de travail étant suspendu.

[DIS FLAVIE] [VOYAGES] C'EST QUOI LES RTT ET LES CONGES SOLIDAIRES ?

Le RTT solidaire est un RTT que vous dédiez aux associations mais qui est encadré par l'entreprise, comme l'est un bénévolat collectif. Il est soutenu par l'entreprise car identifié pour être très créateur de liens sociaux et excellent en terme de communication interne. En effet, selon une étude de Mediaprism et France Générosités, « 66% soutiennent l’engagement de leur entreprise et les 2/3 souhaitent être impliqués ». Parfois, pour donner plus d'impact aux opérations, les entreprises abondent les RTT.

La prestation est payante pour les entreprises, lorsqu'elles passent par une agence ou par une association qui organise l'évènement. La société coopérative et participative Ca me regarde organise par exemple des journées pour « monter un atelier recherche d’emplois pour des jeunes, aider aux tâches quotidiennes d'un centre d'assistance, nettoyer un espace naturel, réhabiliter des locaux, concevoir une campagne de communication pour une association ».

L'autre RTT solidaire, c'était celui auquel un collaborateur renonçait pour financer le projet caritatif d'un autre employé. Les jours donnés étaient alors monétisés et versés sur un fonds spécifique pour maintenir la rémunération des salariés ayant pris un congé sans solde pour effectuer une action humanitaire, pour le compte d'une œuvre caritative ou d'un organisme d'intérêt général. L'employeur devait donner son accord et les organisations du personnel devaient être informées de la mise en place du dispositif. Ce dispositif s'est arrêté fin 2010.

Et nombreux sont ceux qui le regrettent. On retrouve cependant certaines résurgences de ce besoin avec, sur un plan de solidarité personnelle, l'adoption de la loi Mathis récemment. 

Un congé solidaire est une marque déposée de Planète Urgence. Il s'agit de missions courtes (maximum 1 mois), précédées d'une formation rapide. Depuis 15 ans, 7 178 personnes sont parties dans ce cadre, la moitié financée par un don de l'employeur, l'autre moitié sur don personnel (dans les deux cas, les dons offrent des avantages fiscaux). 

Il ne faut pas le confondre avec le congé de solidarité internationale (CSI). Le CSI permet à un collaborateur d'entreprise (12 mois d'ancienneté minimum) de participer à une mission d’entraide à l’étranger au sein, selon service-public.fr,  "soit d'une association humanitaire, soit d'une organisation internationale dont la France est membre". Sa durée est plus conséquente, jusqu'à 6 mois pendant lesquels le salarié n'est pas rémunéré mais le congé est "assimilé à une période de travail effectif pour la détermination des avantages liés à l'ancienneté".

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer