Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Les musées du Vatican lance Patrum, application de crowdfunding

Les musées du Vatican lance Patrum, application de crowdfunding
Le musée du Vatican a publié sur l’Apple Store la version 1.0 de son application Patrum, destinée à la restauration d’œuvres du musée. Cette application met en place un système de crowdfunding pour permettre aux usagers de l’application de participer de loin à la rénovation des œuvres.


En plus de cette plate-forme de dons, Patrum met aussi en place une messagerie instantanée où les utilisateurs peuvent communiquer entre eux, créant ainsi tout un réseau social. Les utilisateurs peuvent aussi suivre l’avancement des travaux en photos et les commenter.

Cette application a été développée par Patrons of the Art in the Vatican Museums, qui finance tous les projets de rénovation du Vatican et ouvre ainsi la restauration d’œuvres, d’ordinaire élitiste, au grand public. Elle est pour certains une manière de contribuer à l’entretien d’un patrimoine artistique important, mais aussi pour d’autres un chemin vers la rédemption par l’accomplissement d’un acte philanthropique.

Cette application n’est pas du goût de tout le monde, et quelques-uns, comme Jonathan Jones, critique d’art au Guardian, pensent qu’elle est néfaste pour la qualité des œuvres. Pour lui, il y eut le même projet de rénovation d’œuvres au Vatican dans les années 1980, et il leur enleva leur authenticité. Il a peur que cette nouvelle application n’ait les mêmes conséquences pour l’authenticité du lieu. Il craint de plus que l’accès à un financement (crowdfunding) ainsi simplifié ne fasse qu’augmenter le nombre de restaurations à entreprendre.

Cependant, des rénovations sont bel et bien nécessaires, comme dans la chapelle Sixtine, où, à cause du nombre croissant de visiteurs, des travaux d’un montant de trois millions d’euros ont dû être entrepris pour adapter l’éclairage et l’air conditionné pour protéger les pièces.

 

Source 

, , , , ,