Aller au contenu principal
Par Fondation Objectif Grandes Ecoles - Publié le 1 septembre 2015 - 14:22 - Mise à jour le 3 septembre 2015 - 08:30
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

De l'aide pour les étudiants

La fondation Objectif Grandes Écoles (FOGE) a été créée sous l’égide de la Fondation de France en septembre dernier nous avons pour but de fournir des bourses à des étudiants souhaitant intégrer une grande école de commerce, d'ingénieurs, de stylisme (depuis cette année), sans oublier Sciences-Po.

De l'aide pour les étudiants

En effet, nous considérons que seuls le mérite, l’investissement personnel et la motivation des étudiants comptent : La poursuite des études ne devrait pas être conditionnée par leurs ressources financières.

En 2014, le taux de réussite au bac s’élevait à près de 88%. Mais combien de ces bacheliers auront une bourse pour poursuivre leurs études ? Combien devront avoir recours à des prêts couteux ou devront travailler pour financer leur scolarité ?

Les récentes velléités du gouvernement sur la bourse au mérite et la faible augmentation des aides aux étudiants les plus modestes nous interrogent sur le sens du mot méritocratie en France.

Ainsi, nous nous posons légitimement la question :

Les Bourses des fondations ne peuvent en aucun cas être cumulées avec d’autres bourses de même type(basées sur le mérite ou sur un déficit financier...), quelle qu’en soit l’origine et notament les bourses publiques. Ainsi, les étudiants dépendants du CROUS – CNOUS doivent choisir entre l’aide apportée par le Ministère de l’Education Nationale et de l’Enseignement Supérieur et celle d'une fondation en tenant compte de la plus avantageuse des deux. 

Si les établissements visés proposent à leurs étudiants des facilités d’accès basées sur des critères sociaux, comme c’est le cas pour les IEP de France, nous ne pouvons qu'encourager fortement les étudiants à consulter le site internet du CROUS ainsi que le simulateur de bourses du CNOUS afin de décider la solution la plus bénéfique pour eux. 

C'est malheureusement, ce "qu'oublient" de dire, et les fondations, et le ministère de l'éducation. Une meilleure visibiité sur ce qui leur est proposé comme aide et accompagnement, serait, pour les étudiants, plus qu'un confort ; c'est une nécessité.

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer