Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 13 octobre 2015 - 15:14 - Mise à jour le 9 avril 2020 - 12:58
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[DIS FLAVIE] C’est quoi la générosité embarquée ?

La générosité embarquée, concept importé des pays anglo-saxons où elle est connue sous le nom de embedded giving est une action de don qui est mêlée à une autre étape d'un processus (achat, généralement). Le don, souvent minime, est incrusté dans une toute autre étape, et permet d’être régulier car souvent automatisé. Elle a pour caractéristique d’être presque indolore, car les montants sont petits et l’action de don est mêlée à une autre action. Parlant de don « physique », on pense aux bornes des aéroports qui récoltent les pièces qui vous restent lors d’un séjour dans un pays où la monnaie est différente. Ce week end avait lieu l’opération microDON Paris. L’occasion de revenir sur le concept en pleine croissance qu’est la générosité embarquée, des cartes caritatives à l’arrondi sur salaire.

[DIS FLAVIE] C’est quoi la générosité embarquée ?

Ce qui est connu sous le concept d’arrondi, c’est le fait d’arrondir son ticket de caisse en faisant un don à une association partenaire de l’enseigne. L’arrondi de microDON est proposé dans plusieurs enseignes : Franprix, Nature & Découvertes, Supermarchés Casino et Géant Casino.

Chez nos voisins britanniques, l’arrondi est ancré dans les mœurs et existe depuis des dizaines d’années. Le payroll giving permet de collecter chaque année un total 100M£ auprès de 800 000 salariés (source, http://www.payrollgiving.co.uk) Pierre Emmanuel grange, fondateur de microDON explique qu’en plus «  De surcroit elles participent au financement des associations puisqu’elles ont la possibilité de doubler les dons de leurs salariés quand l’arrondi sur salaire est installé. »

Au rayon des supermarchés, on trouve également l’abandon de points fidélité. Le client abandonne ses points fidélité et l’enseigne les distribue à la cause de son choix. Parfois, l’enseigne abonde ces points. Cette générosité se retrouve aussi dans les organismes de chèques professionnels, vous ou votre entreprise pouvez ainsi donner vos chèques restos, cadeaux et même vacances ! Le Groupe Up soutient par exemple cette démarche avec la campagne Je déj, je donne qui incite au don de chèques déjeuners ! Une technique d’autant plus efficace qu’elle touche les avantages des employés et non pas leurs ressources principales.

La générosité embarquée (embedded giving) se multiplie, elle touche également des secteurs qui jusque là nous semblaient réservés au profit comme le secteur bancaire. On peut en effet faire des dons de façon régulière en donnant le solde de ses centimes où en effectuant un don avec une carte bancaire caritative. Simplidons, un service de dons aux associations et fondations qui permet aux clients qui le souhaitent de verser tous les mois les centimes du solde de leur compte  ou quelques euros à une association humanitaire ou une fondation partenaire de BNP Paribas. Avec la collection de cartes caritatives, Société Générale verse 5 centimes à l'association (ou fondation) choisie. La générosité embarquée est donc du côté de l’entreprise, et plus du donateur.

La générosité embarquée, comme toute forme de philanthropie, se fait créative et touche de plus en plus de secteurs. On peut par exemple considérer qu’un site de petites annonces qui mêlent vente et don, comme cestbonesprit.fr, participe aussi de ce mouvement.

Le concept de générosité, principalement centré sur l’arrondi au départ, croît désormais également sous d’autres formes. Les chiffres peuvent être assez impressionnants (plus de 22 000 euros en quelques mois en Corse par exemple) et les habitudes semblent s’ancrer. Se posent néanmoins quelques questions, celle des limites du système quand il sera généralisé (nous n’y sommes pas encore) mais aussi l’effet psychologique sur les individus, à savoir si cela les encourage ou au contraire les dédouane de dons hors générosité embarquée et des autres formes d’engagement. 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer