[EDITO] Attentats du 13 novembre à Paris, la solidarité plus forte que la peur

[EDITO] Attentats du 13 novembre à Paris, la solidarité plus forte que la peur
Vendredi 13 novembre 2015, l'horreur, la sidération. Une violence aveugle, mais proche de nous : qui ne connaît pas quelqu'un touché directement ou indirectement, ou n'a pas fréquenté l'un des lieux visés ? Pour les habitants de Paris les réactions sont viscérales, fortes, solidaires, généreuses. Pour les étrangers les réactions sont tout aussi fortes, malgré la distance, malgré les différences. Internet et les réseaux sociaux contribuent sans doute à cette proximité par-delà les frontières, les cultures. Ces derniers jours on a senti beaucoup de bienveillance, d'espoir, de rage de vivre dans les différents messages de soutiens, de partage, d'aide, et ça continue sur internet...


Sur carenews.com on publie chaque jour des actions de solidarité, d'entraide, de générosité, d'inventivité qui contribuent à aider, à rendre la vie meilleure, à compenser les aléas de la vie. Nous constatons qu'elles se multiplient et nous voulons croire que le développement de nouvelles formes de solidarité, l'engagement de nouveaux acteurs comme les entreprises mécènes, ont une part de responsabilité dans l'élan de solidarité auquel nous assistons depuis trois jours.

Plus on parlera de s'aider les uns les autres, plus les réflexes seront tournés vers la solidarité. Du hashtag #porteouverte lancé vendredi soir dans les quartiers touchés par les attentats pour accueillir les gens bloqués, apeurés, blessés, à celui de prière collective #prayforparis, #rechercheparis qui tente de faciliter la localisation des personnes présentes sur les lieux des drames, ou encore #jedonnepourparis pour inciter à aller donner son sang, les réseaux sociaux ont montré leur puissance.

Alors oui internet peut isoler, et n'empêchera pas certaines personnes d'être seules au milieu de la multitude, mais internet peut aussi faire déferler des vagues de générosité, de solidarité, d’empathie, de sollicitude et renforcer l’unité nationale, réconforter les proches des victimes, rassurer les enfants, soutenir ceux qui combattent d’une façon ou d’une autre les fanatiques.

Comme toujours, et encore plus, les associations sont mobilisées pour apporter leur aide et leurs compétences : comme toujours, ensemble on est plus forts. Les valeurs d’humanité vaincront.

, , , , , ,