Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 16 mars 2016 - 11:39 - Mise à jour le 16 mars 2016 - 15:45
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[MERCREDI EN IMAGES]: Hanan Al-Hroub élue "meilleure enseignante au monde"

Hanan Al-Hroub a reçu le privilège d’être élue « meilleure enseignante au monde de l’année 2016 » par la Fondation Varkley. Une annonce loin d’être passée inaperçue car c’est le pape François en personne qui a annoncé la bonne nouvelle à cette lauréate dans un message vidéo.

[MERCREDI EN IMAGES]: Hanan Al-Hroub élue "meilleure enseignante au monde"

Cette enseignante palestinienne remporte le prix du Global Teaching Prize saluant sa contribution exceptionnelle à la profession et son investissement auprès de ses élèves, ainsi que la somme de 1 million de dollars attribué par la fondation Varkley.

Hanan Al-Hroub, l’institutrice palestinienne a grandi dans un contexte épris de violence. Très tôt elle comprend que l’environnement dans lequel un enfant émerge affectera de manière considérable son avenir. Force est de dire que l’enfant qui grandit au sein d’un pays où l’instabilité politique, économique, et l’état de guerre est omniprésente, est forcé de devenir mature à un âge prématuré. Cette étape est inévitable et représente un gage de survie pour ces enfants afin qu’ils puissent appréhender et comprendre les situations auxquelles ils sont confrontés au quotidien mais surtout s’y accomoder.

Quelques années avant sa prise de poste en tant qu’institutrice, Hanan, son mari et ses enfants ont été pris à parti, et victimes de tirs sur le retour du chemin de l’école. Une expérience aussi choquante que traumatisante pour ses enfants ayant été témoins que pour elle. Un traumatisme psychique interne qui ne cessait de se manifester et de prendre une place dominante. Elle a vu ses enfants se recroqueviller sur eux-même, s’éteindre peu à peu. Un scène brisante, pour une mère que de voir ses enfants se morfondre à cause d’une situation qui leur a été imposée. Un changement qui se manifeste à tous les niveaux aussi bien personnels que scolaires. Seule face à la situation, elle n’a pu contaster autour d’elle qu'il n'y avait aucun soutien même venant du corps enseignant. Loin de s’appitoyer sur son sort, elle a décidé de prendre les choses en main. Elle a alors commencé à inventer des jeux ludiques avec ses enfants et leurs amis, dans le but de leur redonner confiance en eux, pour qu’ils puissent retrouver leur âme d’enfant jovial, débordant d’énergie. Ses jeux ont été conçus pour que les enfants puissent retrouver cette joie de vivre, cette énergie débordante, et regagner une confiance en eux. Hanan a été incroyablement surprise de constater les résultats bénéfiques  que ces jeux pouvaient avoir sur l’enfant. Elle a alors décidé de se réorienter afin de devenir institutrice dans le secondaire et d'avoir un impact à plus grande échelle. Entrée dans la classe, elle a un objectif en tête : réveiller en chacun des enfants leur lumière scintillante et unique. Sa manière : l’apprentissage par le jeu et la non-violence.  

Elle véhicule un message de paix et d'humanité à travers l'enseignement: "Je veux dire à tous les enseignants, qu’ils soient Palestiniens ou de quelle qu’autre nationalité, notre métier est humain, ses objectifs sont nobles. Nous devons apprendre à nos enfants que nos seules armes sont le savoir et l’éducation. C'est le seul moyen de récupérer ce qui nous a été pris, ce qui nous a été pris à cause de l'ignorance."

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer