Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 16 juin 2020 - 15:05 - Mise à jour le 16 juin 2020 - 15:27
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

5 fondations qui soutiennent la création littéraire

Nombreuses sont les fondations qui financent des projets culturels, mais rares sont celles qui soutiennent directement la création littéraire. Voici donc une liste non exhaustive de cinq d’entre elles, de la plus connue à la plus confidentielle.

Crédit photo : BrAt_PiKaChU.

La Fondation d’entreprise La Poste

Favoriser « le développement humain et la proximité à travers l'écriture, pour tous, sur tout le territoire et sous toutes ses formes » est la mission que s’est donnée la Fondation d’entreprise La Poste depuis 2002. À ce titre, elle apporte son soutien à un certain nombre de prix littéraires (le prix Sévigné pour une œuvre de correspondance, le Prix Vendredi pour un ouvrage francophone destiné aux adolescents de plus de 13 ans…). La fondation possède toutefois également ses propres prix.

Le premier, intitulé « Envoyé par la Poste », récompense depuis 2015 un manuscrit adressé par courrier à La Poste par un éditeur. Doté de 2 500 euros, il donne également lieu à une recommandation de l’ouvrage auprès de 500 000 salariés de La Poste, actifs comme retraités. Avant que j’oublie, le premier roman d’Anne Pauly, aux éditions Verdier, a ainsi été désigné lauréat en 2019. Le second, appelé « Prix des postiers écrivains », est quant à lui ouvert à tout éditeur qui aurait publié dans les trois dernières années l’œuvre d’un agent de La Poste.

La Fondation Jean Blot 

Jean Blot est le nom de plume de l’écrivain et essayiste français d’origine russe Alexandre Blokh, ancien résistant et auteur notamment des romans Le Juif Margolin (1998) et Une vie à deux (2005). Passionné d’histoire de l’art, il crée en 2012 la Fondation Jean Blot sous égide de la Fondation de France afin de récompenser des ouvrages en français qui s’emparent de ce sujet, mais aussi des livres en prose nourris de valeurs humanistes faisant écho à son œuvre.

La fondation décerne donc deux prix, alternés d’une année sur l’autre. Lors des années paires, elle remet le prix Vitale et Arnold Blokh à une œuvre — critique ou essai — portant sur l’art occidental issu de la période allant de 1600 à 1950 et parue l’année précédente. Doté d’un montant de 5 000 euros, il est décerné lors du Festival de l’histoire de l’art de Fontainebleau, en partenariat avec l’Institut National de l’Histoire de l’Art (INHA). En 2019, il a ainsi été octroyé à Charlotte Guichard pour La Griffe du peintre : la valeur de l’art (1730-1820), au Seuil. Les années impaires, la fondation récompense un ouvrage en prose, « d’inspiration cosmopolite ». 

La Fondation Jan Michalski pour l’écriture et la littérature  

Éditrice spécialisée dans la littérature slave, Vera Michalski-Hoffmann crée la Fondation Jan Michalski en 2004 en l’honneur de son défunt mari. Installée à Montricher, dans le Jura suisse, la fondation décerne tous les ans depuis 2010 le Prix Jan Michalski de la littérature, qui s’élève à 50 000 francs suisses, soit 47 000 euros. La particularité du prix est d’être ouvert à toutes les nationalités et à tous les genres littéraires, du roman à l’essai historique. En 2019, c’est l’auteure israélienne Zeruya Shalev qui l’a obtenu pour son roman Douleur, publié en France aux éditions Gallimard. 

Au-delà de l’octroi de ce prix, la Fondation Jan Michalski propose aussi d’accueillir des écrivains en résidence pour leur permettre de commencer ou de poursuivre un travail d’écriture. Enfin, elle peut leur accorder des aides financières, à condition que la nature et l’originalité de leur projet soient conformes à ses attentes. 

La Fondation Veolia

Engagée dans des actions de sensibilisation à la protection de l’environnement et de restauration des écosystèmes dégradés, la Fondation Veolia soutient également les auteurs et éditeurs qui s’impliquent dans ces sujets. Depuis 2006, elle décerne chaque année le Prix du Livre Environnement et attribue également une mention « spéciale jeunesse » à un ouvrage à destination des jeunes lecteurs. Les ouvrages récompensés peuvent s’inscrire dans tous les genres littéraires, du roman à l’essai en passant par la BD et le livre de photographie. Seule condition : ils doivent avoir été publiés dans les dix mois précédant la remise du prix. Les nommés sont ainsi choisis par un jury en mai, le gagnant étant annoncé, lui, en juillet. 

L’auteur lauréat du Prix du Livre Environnement reçoit de la fondation une dotation de 5 000 euros. Cette dernière s’engage également à commander 300 exemplaires de l’ouvrage, qu’elle distribue ensuite dans les centres de documentation d’établissement scolaires et dans des bibliothèques municipales. En 2019, Sébastien Bohler a remporté le prix grâce à son livre Le bug humain, publié chez Robert Laffont. La mention « spéciale jeunesse », elle, s’accompagne d’un chèque de 2 500 euros. 

La Fondation Julia Verlanger

Auteurs de science-fiction, de fantastique et de fantasy aussi ont droit au mécénat. La Fondation Julia Verlanger a été créée en 1990 par Jean-Pierre Taïeb sous égide de la Fondation de France, en l’hommage de son épouse Éliane Taïeb. Bien mieux connue sous les noms de plume Gilles Thomas (L’Autoroute Sauvage) et Julia Verlanger (Les Portes sans retour), l’écrivaine a publié romans et nouvelles durant près de trente ans, entre 1950 et 1980, marquant profondément la littérature de genre de l’époque. 

Tous les ans depuis 1992, le Prix Julia Verlanger est remis par un jury à un ouvrage de science-fiction ou de fantasy publié l’année précédente. Doté désormais d’une somme de 2 500 euros, il peut aussi bien être remis à des auteurs français qu’étrangers. Parmi ses lauréats, on compte ainsi notamment Pierre Bordage pour Les Guerriers du Silence (1994) ou Jeanne A-Debats pour la novella La Vieille anglaise et le Continent (2008). En 2019, c’est Les Meurtres de Molly Southbourne de Tade Thompson, publié en France par Le Bélial, qui a été récompensé.

Audrey Parvais 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer