Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 22 novembre 2016 - 14:57 - Mise à jour le 30 novembre 2016 - 10:01
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[LU] La philanthropie, une démarche ouverte à tous

Nul besoin d'être multimilliardaire pour s'engager dans une démarche de mécénat. Comme l'explique Paris Match dans son article du 9 novembre 2016, il est possible de devenir philanthrope, même lorsque l'on dispose d'un patrimoine limité.

[LU] La philanthropie, une démarche ouverte à tous

Se lancer dans la philanthropie à son échelle

Paris Match l'expose dans son récent article : « Le soutien d'un organisme sans but lucratif peut aller bien au-delà des simples dons éligibles aux réductions d'impôt. » Ainsi, nul besoin de s'appeler Bill Gates ou Warren Buffett pour se lancer dans une démarche philanthropique. Vous pouvez vous aussi choisir d'affecter une partie de la cession de votre entreprise à un projet social et solidaire, de créer un fonds de dotation ou encore de lancer une fondation, afin de donner un sens à l'utilisation de votre patrimoine, de votre vivant comme après votre décès. Il vous suffit d'agir de façon raisonnée, à votre échelle.

Quelles solutions pour lancer votre démarche ?

Selon le magazine, la fondation abritée constitue une solution particulièrement avantageuse pour les particuliers intéressés par la philanthropie. Elle est bien plus simple à mettre en œuvre qu'une fondation reconnue d'utilité publique : elle ne demande qu'un délai de trois mois pour être lancée. De plus, elle bénéficie du soutien et du réseau de la fondation abritante, qui s'occupe des aspects administratif et comptable. D'autres options sont envisageables, comme l'affectation d'une partie de votre patrimoine à une cause définie après votre mort, via la clause bénéficiaire d'une assurance vie par exemple. Il est également possible de faire don de tout ou partie d'un héritage à une fondation ou à une association reconnue d'utilité publique. 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer