Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 17 janvier 2017 - 17:16 - Mise à jour le 18 janvier 2017 - 08:44
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Pour répondre à TTSO qui recherche des associations sur l’illettrisme

Time to sign off publiait il y a peu, dans sa newsletter, son nouveau projet pour lutter contre les fautes au sein de sa rédaction. Des lecteurs ont signalé quelques fautes d’orthographe et ceci a fait germer une idée. Pour chaque erreur, une donation sera faite à une association pour lutter contre l’illettrisme. La faute vaudra 200 euros pour une cause "perdue" pour TTSO mais très importante pour les différentes associations engagées. Voici donc une petite liste d'associations luttant contre l'illettrisme.

Pour répondre à TTSO qui recherche des associations sur l’illettrisme

Le 13 janvier, la newsletter Time to sign off écrivait :

" Dans notre édition d'hier, 2 fautes d'orthographe d'ignoble magnitude ont échappé à la relecture (mais pas à votre vigilo-bienveillance). Ce n'est pas la première fois (assez loin de là en fait) et on s'est dit que nos actes de contrition/auto-flagellation traditionnels ne suffisaient plus. Aussi avons-nous pris la décision suivante : pour chaque faute d'orthographe vraiment affreuse oubliée dans TTSO, nous ferons un don à une association luttant contre l'illettrisme*. *vos suggestions sont les bienvenues

Nous avons fixé la somme à 200€/faute et avons versé 400€ à l'Unicef ce matin. Pour nous, 20 sur 20 en dictée, c'est sans espoir, on va donc concentrer nos efforts sur les générations à venir…"

 

Des suggestions d'associations qui luttent contre l'illettrisme

Lire et faire lire : « lire et faire lire est un programme de développement du plaisir de la lecture et de la solidarité intergénérationnelle en direction des enfants fréquentant les écoles primaires et autres structures éducatives. »

La Chaine des Savoirs : « des adultes en situation d'illettrisme s'organisent pour aller à la rencontre de ceux qui, comme eux, ont des difficultés avec les savoirs de base. Ils agissent pour que le droit de réapprendre à lire, écrire, compter, soit possible partout, pour tous et tout au long de la vie. »

Association Nationale des Visiteurs de Prison : aider les prisonniers à apprendre à lire pour mieux se réintégrer.

Lire pour en sortir : « placer la lecture au cœur du processus de détention et de réinsertion, c’est assurer pleinement les objectifs d’une politique pénale responsable. »

 

Un autre moyen de trouver des associations inspirantes, c'est de suivre la piste du mécénat et de chercher des bénéficiares de fondations d'entreprises mécènes

Voici quelques exemples de partenariats inspirants : 

- La Fondation Groupe Aéroport de Paris a comme fer de lance l'illettrisme, elle soutient l’association Lire pour en sortir (citée plus haut).

- La Fondation SNCF intervient beaucoup sur la lutte contre l'illettrisme. Dans cet exemple, elle explique avoir choisi l’intégration du numérique (outil pédagogique majeur) dans la prévention de l’illettrisme et dans la lutte contre le décrochage scolaire.

- La Fondation Bouygues Telecom soutient ici la création d’une plateforme numérique de perfectionnement (ELSA) pour qu’une meilleure compréhension de l’écrit soit accessible à tous.

- La Fondation Société Générale lutte pour l'insertion. Ici, elle choisit de soutenir des projets associatifs utilisant la pratique culturelle comme vecteurs d’insertion pour des personnes en difficultés et notamment illettrées.

- La Fondation Batigère travaille avec l’Agence Nationale de Lutte contre l’Illettrisme pour inscrire des projets durables dans cette cause.

 

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer