Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 19 janvier 2017 - 12:36 - Mise à jour le 19 janvier 2017 - 16:35
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[À LA TÉLÉ] À but non lucratif (BFM Business) reçoit le fonds de dotation Raise

Comme chaque semaine, À but non lucratif sur BFM Business présente l’actualité du mécénat. Dimanche 15 janvier, Didier Meillerand a invité la société d'investissement et fonds de dotation Raise à présenter ses actions.  Lancée en 2013,  Raise est une société d’investissement et un fonds de dotation. Son objectif est d’aider les entrepreneurs français à créer de l’emploi et nourrir la croissance. Clara Gaymard, co-fondatrice et présidente de Raise est dans cette émission accompagnée de Claude Bébéar, fondateur d’Axa ainsi que de Cyrille Saint-Olive, directeur général du réseau Entreprendre et Maxime Brousse, co-fondateur de Selency. 

[À LA TÉLÉ] À but non lucratif (BFM Business) reçoit le fonds de dotation Raise

Depuis la création du fonds Raise, plus de 350 millions d’euros ont été levés auprès de grands groupes pour soutenir des porteurs de projets prometteurs sur le plan économique et sociétal afin de s’inscrire dans un projet d’économie positive et solidaire. « Pas assez d’entreprises se mobilisent pour cette cause» d’après Claude Bébéar. «  Le fait de le faire de façon désintéressée fait la différence, ce n’est pas de la publicité pour l’entreprise » a-t-il complété. 

Raise investit dans des entreprises de taille moyenne, leur réussite finance alors une fondation comme Entreprendre. C’est-à-dire qu’une partie des bénéfices des entreprises est investie dans de nouvelles associations ou fondations. Près de 3,8 millions d’euros ont été donnés à différentes entreprises. Pour l’année 2016, ces entreprises ont enregistré 80 % de croissance et 50 % d’effectif en plus. « Être généreux on doit le faire en même temps qu’on gagne », explique Clara Gaymard

Le réseau Entreprendre, soutenu par Raise aide les jeunes entreprises à s’implanter en les soutenant financièrement, en les conseillant et en les mettant en réseau avec d’autres entreprises de tailles similaires pour mettre en lumière les obstacles rencontrés en chemin en prônant « humanité, bienveillance et gratuité » comme valeurs de base. 

Raise permet donc une économie circulaire en investissant dans des projets qui investissent à leur tour, à chaque fois dans le but d’aider les petites entreprises à se développer et à embaucher. 

 

L’actualité du mécénat de À but non lucratif avec Sophie Barniaud

C’est le début de l’opération des Pièces jaunes, fondée en 1989 par la fondation Hôpitaux de Paris Hôpitaux de France avec le soutien intemporel de Bernadette Chirac. La fameuse tirelire est maintenant aussi numérique et les dons peuvent donc se faire sur internet toute l’année. L’opération se finira le 11 février 2017 et aidera, comme chaque année à financer des projets à l’hôpital pour les enfants et adolescents malades. 

Ce week-end avait lieu le forum La France s’engage, label lancé par François Hollande en 2014 qui récompense des projets novateurs, mais surtout utiles à la société. 60 projets ont été récompensés au Carreau du Temple avec près de 50 millions d’euros mobilisés. La fondation Total s’est largement investie dans ce grand projet. 

En juin auront lieu les Deauville Green Awards. L’appel à projets commence pour le festival international de Deauville qui récompense les productions audiovisuelles (spot, documentaires, films institutionnels) liées au développement durable et à l’éco-innovation avec comme catégories par exemple l’agriculture durable ou éco mobilité.

Tous mécènes, c’est la deuxième opération du Louvre qui lance une campagne pour restaurer et reconstituer un tombeau de l’Égypte antique et sa remise en situation. L’opération de crowdfunding est bientôt finie et aura récolté plus que les 500 000 euros espérés. 

Participer à des donc grâce au chocolat. C’est l’idée de Chocodon, un chocolatier parisien (il existe un showroom dans le IXe arrondissement de Paris) qui donne 20 % de ses recettes à l’association Solidarité nouvelle face au chômage. L’association travaille avec plus de 2 200 bénévoles et a déjà permis aux deux tiers de ses bénéficiaires de retrouver un emploi.

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer