Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 27 février 2017 - 16:30 - Mise à jour le 8 mars 2017 - 14:17
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[NUMÉRIQUE] [LU] L’Adie lance Mon Assistant numérique

Marie Degrand-Guillaud du comité exécutif de l’Adie, était présente chez RTL pour présenter Mon Assistant numérique, un programme qui a pour objectif de pallier la fracture du numérique en aidant les particuliers et les entreprises à manier les outils du numérique.

[NUMÉRIQUE] [LU] L’Adie lance Mon Assistant numérique

L’Adie est l’association leader du microcrédit en France. Créée en 1989, elle agit en faveur des personnes exclues du marché du travail en leur permettant de financer leurs projets entrepreneuriaux grâce au microcrédit. 

 

Mon Assistant numérique, lutter contre la fracture numérique en créant de l’emploi

Mon Assistant numérique est une filière de microfranchises solidaires qui ont pour but de créer de l’emploi en réduisant la fracture numérique. "Typiquement, si vous êtes jardinier, l'Adie peut vous accompagner dans votre projet de jardinerie. On a par exemple une microfranchise pour être jardinier. Vous allez vous appeler Jardinier02, vous allez bénéficier de la marque, des services, d'une centrale d'appels qui va répondre à vos clients et vous, vous allez juste vous contenter de faire votre métier", détaille Marie Degrand-Guillaud.

Le dispositif a été pensé pour avoir un coût minimum. "On l'a pensé micro pour que l'investissement initial soit de moins de 10 000 euros, pour qu'on puisse le financer avec du microcrédit si les personnes n'ont aucune ressource", explique-t-elle.

L’outil Mon Assistant numérique s’adresse aux entreprises comme aux particuliers et va du dépannage informatique à la création d’un site web. "Là, l'idée, c'est qu'il y ait un réseau qui soit à l'aise avec le numérique, qui puisse accompagner des particuliers, des entreprises, dans les usages des outils du numérique. Donc, ce n'est pas forcément le dépannage comme on l'entend principalement, mais c'est plutôt l'aide à l'utilisation des outils", conclut Marie Degrand-Guillaud.

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer