Header logo

Le portail n°1 dédié à l'intérêt général

Solidarité : la France injecte 30 millions pour sauver le patrimoine en péril

Solidarité : la France injecte 30 millions pour sauver le patrimoine en péril
La France versera 30 millions de dollars au fonds de dotation pour la sauvegarde du patrimoine en péril au Moyen-Orient. L’appel de François Hollande a déjà permis de réunir 76 millions de dollars qui serviront à protéger les trésors culturels menacés par Daech.


Un cri d’alarme entendu et salué

« J’appelle chacun d’entre vous à participer à cet engagement » : ainsi François Hollande s'est-il adressé aux chefs d'État et à la communauté internationale, avec succès semble-t-il. Près de trois mois se sont écoulés depuis le premier cri d’alarme du président français et l’annonce d’un fonds de dotation en faveur du patrimoine culturel en péril à la merci de l’État islamique. En décembre 2016, l’objectif de 100 millions de dollars récoltés avait été rendu public. Le chef d’État français en a déjà obtenu les trois quarts en trois mois, 76 millions de dollars. Un franc succès. Le président français rappelle qu’en Mésopotamie, région historique à laquelle appartenait l’actuel Irak, « sont nés l’écriture, le langage, la raison et le droit avec le premier code de loi ».

La France en chef de file

Le fonds de dotation en faveur de la sauvegarde du patrimoine culturel en péril servira à financer des actions d’urgence. La France apporte plus d’un tiers des fonds, 30 millions de dollars, s’affichant ainsi en tête de cet élan solidaire. Les autres pays ayant d’ores et déjà déclaré leur engagement incluent l’Arabie Saoudite (20 millions de dollars), les Émirats arabes unis (15 millions), le Koweït (5 millions), le Luxembourg (3 millions), le Maroc (1,5 million), la Suisse (0,5 million), la Chine et la République de Corée.

, , , , ,