La Semaine de la solidarité internationale devient le Festival des Solidarités

La Semaine de la solidarité internationale devient le Festival des Solidarités
Pour sa 20e édition, la Semaine de la solidarité internationale devient le Festival des Solidarités. Avec une identité visuelle plus festive, un nouveau format sur deux semaines et une nouvelle ambition : montrer que la solidarité est l’affaire de tous.


 

 

 

Nouvelle identité et nouveau format pour la Semaine de la solidarité internationale

Depuis deux décennies, la Semaine de la solidarité internationale permet de sensibiliser le grand public aux enjeux de la solidarité et de la coopération, en France et dans le monde, tout en lui proposant des pistes d’actions concrètes pour aider à défendre les droits humains et lutter contre les inégalités. Cette année, la SSI arbore une nouvelle identité, plus festive, et devient le Festival des Solidarités. Organisé du 17 novembre au 3 décembre 2017 sur deux semaines et trois week-ends, l’événement rassemblera 5 800 organisateurs et 2 300 structures (associations, établissements scolaires, structures socioculturelles…), qui se mobiliseront au sein de 400 communes pour apporter des réponses aux enjeux globaux que sont l’environnement, les migrations, l’alimentation ou encore les droits civils et politiques, à des centaines de milliers de citoyens.

Des manifestations conviviales et engagées, organisées aux quatre coins de la France

Le Festival des Solidarités se déclinera en jeux, expos, concerts, conférences et autres manifestations, conviviales et engagées, qui permettront aux participants de passer un bon moment, tout en réfléchissant au moyen d’agir pour un monde plus juste. Au gré de la programmation du Festisol 2017, disponible sur le site de l’évènement, on trouve la pièce de théâtre Les Deux Réfugiés, écrite et interprétée par deux comédiens syriens et jouée à Reims, mais aussi le film documentaire Les Petites Bonnes, projeté à Rezé, qui retrace l’histoire de deux jeunes filles marocaines amenées illégalement en France et devenues des esclaves domestiques. Ou encore le défilé de mode du Collectif Local Éthique sur Étiquette Alsace, organisé à Strasbourg, qui mettra en valeur des lignes de vêtements et des filières éthiques, bio, équitables et/ou solidaires.

 

, , ,