Aller au contenu principal
Par Carenews PRO - Publié le 9 février 2021 - 16:00 - Mise à jour le 9 février 2021 - 16:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Avec « Scale Up Impact », The Human Safety Net investit pour augmenter l'impact de ses programmes

Pour « accélérer l’impact » des programmes de ses ONG partenaires, la fondation The Human Safety Net lance « Scale Up Impact » avec une dizaine de co-investisseurs. 7 millions d'euros seront investis sur trois ans.

Crédit photo : Galina Shafran.
Crédit photo : Galina Shafran.

Créée par le groupe Generali en 2017, la fondation The Human Safety Net (THSN) vise à aider les personnes les plus vulnérables en Europe, en Asie et en Amérique du Sud, où elle a initié trois programmes. Ils sont consacrés à la lutte contre l’asphyxie du nourrisson, l’accompagnement des personnes réfugiées vers l’entrepreneuriat, ainsi que l’aide à la parentalité pour les familles d’enfants de zéro à six ans. En France, l’association The Human Safety Net se concentre sur ces deux derniers programmes et a, depuis 2017, accompagné plus de 300 personnes réfugiées vers l’entrepreneuriat ou l’emploi, et près de 3 000 familles vulnérables et plus de 4 000 enfants avec neuf associations partenaires.

Une dizaine de structures co-investisseuses

« La vision de THSN est de financer la mise en œuvre de projets innovants avec l’appui de ce réseau de partenaires qui ont élaboré des méthodes de soutien social pouvant être dupliquées, à l’échelle nationale, voire internationale, explique l’association dans un communiqué. Or, plusieurs associations inspirantes au sein du réseau mondial de THSN avaient pour ambition d’accélérer l’impact de leurs programmes, mais manquaient de ressources pour le faire. »

Fin janvier, The Human Safety Net a donc annoncé lancer le programme « Scale Up Impact », avec une dizaine d'entreprises, de fondations et d'agences en tant que co-investisseuses, dont France Active, la Fondation AG2R et la Société Générale. L’association va ainsi investir 7 millions d'euros sur trois ans afin d’apporter aux ONG partenaires sélectionnées une source de financement supplémentaire pour déployer leurs programmes à plus grande échelle. 

Trois premiers investissements d’1,8 million d’euros

Trois premiers investissements d’un montant total d’1,8 million d’euros ont été annoncés. L’association SINGA pourra ainsi créer une nouvelle entité mondiale afin de développer ses incubateurs dédiés aux entrepreneurs réfugiés en s’installant dans cinq villes en France et en Allemagne (Lyon, Nantes, Lille, Strasbourg et Berlin). Deux organisations pionnières dans l’aide à la parentalité en Argentine et en Serbie, Haciendo Camino et la Fondation Novak Djokovic, seront en outre accompagnées dans l'accroissement de leur impact avec le déploiement de centres d’accueil dans 28 villes. 

Enfin, The Human Safety Net a également noué un partenariat avec le réseau international d'entrepreneurs sociaux Ashoka afin de développer mondialement son programme dédié aux réfugiés. Ashoka sélectionnera les ONG puis les soutiendra avec des conseils d'experts et un mentorat sur trois ans.

Alice Barbe, qui dirige SINGA en France, a salué dans un communiqué : 

« Alors que le monde voit augmenter les inégalités de manière croissante, les crises successives vont amener les populations à se déplacer davantage. Que ce soit pour fuir des persécutions ou des conflits, les personnes migrantes et réfugiées font face, une fois arrivés, à une myriade d’obstacles et parmi eux, celui des stéréotypes liés à leur statut. Les incubateurs de SINGA leur proposent de créer des projets, de l’innovation et de ce fait contribuer au progrès des sociétés qui les accueillent. Avec le soutien de la fondation the Human Safety Net, nous allons pouvoir doubler nos efforts et notre impact pour valoriser ce potentiel et consolider nos actions en Europe et dans le monde, pour une économie inclusive et des sociétés plus fraternelles. »

Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer