Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 25 novembre 2020 - 14:43 - Mise à jour le 25 novembre 2020 - 14:58
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

#CeuxQuiFont : interview de Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre

#CeuxQuiFont est le nouveau podcast de Carenews, un format spécial confinement qui permet de valoriser les associations en première ligne pendant la crise sanitaire, économique et sociale que nous traversons. « Ceux qui font », ce sont tous ceux qui veulent agir et être solidaires. Et, depuis son canapé ou en extérieur dans le respect des gestes solidaires, il y a beaucoup de manières de s’engager. Dans cet épisode, Flavie Deprez, directrice générale de Carenews, reçoit Christophe Robert, le délégué général de la Fondation Abbé Pierre. Pour rester chez soi, il faut un chez-soi. C’est de logement que nous allons justement parler avec Christophe Robert.

#CeuxQuiFont : interview de Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre
#CeuxQuiFont : interview de Christophe Robert, délégué général de la Fondation Abbé Pierre

 

Créée en 1987 et reconnue d’utilité publique le 11 février 1992, la Fondation Abbé Pierre agit pour permettre à toutes personnes défavorisées d'accéder à un logement décent et une vie digne.

Fidèle à l’esprit de l’Abbé Pierre, la fondation poursuit son combat :

  • En luttant pour que chacun puisse avoir un toit où vivre dignement
  • En accueillant et orientant les personnes en difficulté de manière inconditionnelle
  • En s’insurgeant contre toutes les formes d’injustice et de discrimination dans le logement
  • En participant au débat public, rappelant sans relâche à ceux et celles qui nous gouvernent leurs responsabilités en termes législatifs, économiques et sociaux.

En France, quatre millions de personnes sont touchées par le mal-logement, dont 300 000 personnes sans domicile ; en moins de 10 ans ce chiffre a plus que doublé. 

La Fondation Abbé Pierre lutte contre le mal-logement ; une thématique primordiale pour la fondation, car elle cache d’autres problématiques. Sans logement, il est par exemple difficile pour les plus jeunes d’avoir une scolarisation de qualité, de plus les mauvaises conditions de logement ou l’absence de logement ont des conséquences fortes sur la santé des personnes sans domicile.

Quel a été l’impact principal de la crise sur la question du logement ? 

La crise sanitaire a eu un effet révélateur, le mot d'ordre lors de ces confinements « restez chez vous » a été, vous l’imaginez, particulièrement compliqué pour les personnes sans abri, mais même si l'on parle de rester chez soi et que le logement est trop petit – au sens de surpeuplement – cela est alors dangereux pour la santé. En ce moment, pendant la crise sanitaire, chaque soir dans les grandes villes, une personne sur dix qui appelle le numéro d'urgence 115 n’a pas de solution d'hébergement pour le soir venu…

Un autre phénomène est dévoilé par la crise sanitaire, celui la fragilisation financière, touchant un public différent de celui qu’a l'habitude d’aider la Fondation Abbé Pierre. Cela impacte les personnes sur leur capacité à payer le loyer, les charges et leur demande un arbitrage de dépenses toutes indispensables : se loger, se soigner, s’alimenter. 

Christophe Robert insiste sur ce que la fragilisation financière entraînera à l’avenir :  « Ce phénomène entraînera sur le moyen ou long-terme des situations d'impayés de loyer pouvant mener jusqu'à des décisions de justice telles que l’expulsion : c’est une vraie bombe à retardement pour les prochains mois. C’est pour cela que nous demandons au Gouvernement la mise en place d’un fonds d’aide aux loyers afin d’éviter ces catastrophes, de prévenir et d’anticiper ces risques majeurs…»

Depuis le début de la crise sanitaire, la fondation a dû mettre en place beaucoup d’actions dans l’urgence...

« Notre inquiétude était énorme en mars, du fait du confinement, de la réduction du nombre de bénévoles en capacité d’agir ou de salariés, de la réduction des distributions alimentaires, de la fermeture des épiceries sociales… Nous avons vraiment eu peur sur la “faim” de certains de nos concitoyens qui s’est manifestée de façon très forte entre mars et avril », déclare Christophe Robert. 

La Fondation Abbé Pierre s’est cependant adaptée à la situation et a su réagir très vite en lançant un appel à la générosité du public. L’appel aux dons a permis de créer un fonds d’urgence COVID et a permis la mise en place de « tickets-service » afin que les personnes puissent en autonomie aller acheter des produits de première nécessité. Mais ce fonds a également pu servir à la distribution de kits d'hygiène, à venir en aide aux personnes en les mettant à l'abri dans des hôtels ou encore à renforcer les maraudes associatives. 

Christophe Robert ne fait pas l’impasse sur le grand élan de générosité du public qu'a pu observer la fondation durant la crise. Car au-delà de la question financière qui permet à la fondation d'agir, ce sont aussi les actes de solidarité qui marquent cette crise sanitaire.

Comment aider la Fondation Abbé Pierre ?

95 % des ressources de la fondation dépendent de la générosité du public. Pour poursuivre son action, la fondation a donc besoin de ressources financières qui lui permettront d’accueillir et loger les sans-abri, de défendre les droits des personnes isolées ou expulsées, de lutter contre les taudis, de produire et réhabiliter des logements adaptés, d’interpeller les pouvoirs publics pour que chacun retrouve des conditions d'habitat dignes et décentes.

  • Vous pouvez faire un don en ligne par CB ou Paypal : https://don.fondationabbepierre.org
  • La fondation recherche aussi des bénévoles pour son Espace Solidarité Habitat situé à Paris afin de participer à l’accueil, à l’information et à l’orientation des personnes mal logées en vue de les accompagner dans la résolution de leurs difficultés de logement.
  • Il est possible aussi d’aider la Fondation Abbé Pierre en relayant ses messages et appels sur les réseaux sociaux. Pour cela il vous suffit de suivre ses actions et prises de parole de sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, YouTube ou Instagram)
  • Si vous êtes une entreprise et que vous souhaitez soutenir plus particulièrement la Fondation Abbé Pierre, vous pouvez le faire de plusieurs manières à travers le mécénat financier, le don en nature (don de matériel, produits, espace publicitaire…), un produit-partage, un mécénat de compétences, la mobilisation de vos salariés ou de vos clients, l’arrondi sur salaire, une page de collecte… Contactez Aurore Soidet : asoidet@fondation-abbe-pierre.fr

 


> Retrouvez la Fondation Abbé Pierre sur Facebook et sur Twitter.


 

Tous les épisodes :

 
Fermer

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer