Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 25 novembre 2020 - 08:00 - Mise à jour le 25 novembre 2020 - 08:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

[EN IMAGES] Ensemble, la nouvelle campagne d’hiver de la Fondation Abbé Pierre appelle à la solidarité

« Seul, on peut aider. Ensemble, on peut sauver ». C’est avec cette accroche que la Fondation Abbé Pierre prend la parole en cette période difficile. La nouvelle campagne d’hiver incite tout un chacun à se mobiliser pour ceux qui sont dehors sous les yeux de leurs voisins et des passants.

Ensemble, la nouvelle campagne d’hiver de la Fondation Abbé Pierre. Crédit : Fondation Abbé Pierre

 

En cette période de confinement et de crise économique et sociale, la Fondation Abbé Pierre a dévoilé sa dernière campagne de mobilisation intitulée « Ensemble », le 16 novembre. La fondation estime à 300 000 le nombre d’hommes, de femmes et d’enfants sans domicile. Et des millions d’autres souffriraient du mal-logement, de la misère et de l’exclusion. Elle souhaite ainsi interpeller le grand public avec un slogan fort : seul, on peut les aider, ensemble, on peut les sauver. La fondation appelle ainsi à la solidarité et à agir dès maintenant pour aider les plus fragiles sur son site web.

 

Un film plein de solidarité et d’espoir

 

 

Le film de la campagne, qui totalise déjà plus de 10 000 vues en une semaine, a été réalisé par Eric Lartigau (La famille Bélier). Il dévoile une scène de la vie quotidienne qui incite le lecteur à s’identifier à une jeune maman qui entre en contact au fil des jours avec la femme sans-abri qui (sur)vit en bas de chez elle. Le clip espère ainsi démontrer combien le soutien individuel de chaque personne peut être important pour les personnes sans-abris. La fondation souligne sur son site que « sortir de la rue, est un combat qui nécessite d’être mené par tous, en regroupant toutes les forces et tous les acteurs pour aboutir à une réponse digne et durable ».

Des affiches signées par le photographe Cédric Delvaux sont également visibles depuis une semaine un peu partout sur le territoire.

 

Sur le tournage du film, Lucile Durant, comédienne, joue Clara et a déclaré :

J’ai vraiment ressenti ce que le mot exclusion veut dire. J’ai découvert pendant le tournage que quand on regarde les gens passer toute la journée, sans rien faire, on a vraiment l’impression d’être hors du monde. D’être exclue de la vie. D’être au-dehors. C’est un sentiment très fort que je ne connaissais pas. Pendant ces heures d’attente, j’ai eu l’occasion de réfléchir à ce que vivent les personnes à la rue. Cette campagne a vraiment du sens et je suis très heureuse d’en faire partie »

 

Eric Lartigau, réalisateur a précisé : 

Avec tous les soucis qui nous entourent, il faut qu’on soit de plus en plus solidaires, qu’on réussisse à être dans l’échange. L’aide, c’est l’aide de tout le monde, de chacun de nous, au quotidien. Ce que j’ai trouvé intéressant de montrer dans ce film, c’est que cette aide, justement, la fondation réussit à la sceller pour venir en aide aux personnes en difficulté ».

 

 

Christina Diego 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer