Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 24 mars 2020 - 16:00 - Mise à jour le 24 mars 2020 - 16:00
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Covid 19 : 5 façons d’aider autrement

Nous vous avons indiqué précédemment une liste d’organismes auxquels adresser vos dons pour participer à la lutte contre le Covid-19 et incité à participer à l’action « paniers solidaires ». On vous propose aujourd’hui d’autres moyens de s’engager en faveur des soignants, des plus démunis et pour soutenir la recherche médicale.

Crédit photo : siraanamwong.

Apporter son soutien aux personnels soignants 

Se présentant comme un « réseau d’entraide dans la lutte contre l’épidémie de Covid-19 », enpremiereligne.fr a été lancé le dimanche 15 mars par les trois amis Adrien Duguet, Titouan Galopin et Gregory Grellet. Le site propose de mettre en relation les personnes qui travaillent en première ligne — soignants, mais aussi pharmaciens, membres des services d’urgence ou aides à domicile — qui ont besoin d’aide pour faire leurs courses ou garder leurs enfants et des citoyens volontaires pour accomplir ces tâches. En quelques clics, ceux qui le souhaitent s’inscrivent sur le site et remplissent un formulaire en fonction de leurs besoins ou de leurs possibilités. À noter toutefois qu’il faut avoir entre 18 et 60 ans et ne pas être considéré comme une personne à risque pour proposer son aide.

Donner de son temps aux associations

Afin d’aider les citoyens à s’engager tout en respectant les mesures de confinement, le gouvernement, par l’intermédiaire de Gabriel Attal, le Secrétaire d’État chargé de la Jeunesse, a ouvert ce lundi 23 mars la plateforme en ligne « Réserve Civique ». Elle doit permettre aux Français d’apporter leur soutien aux personnes en difficulté et de prêter main forte aux associations, privées de leurs bénévoles seniors. Plusieurs acteurs associatifs (France Bénévolat, Tous Bénévoles, Latitudes…) œuvrant dans la promotion du bénévolat ont aussi lancé benevolat.fr. Ce portail digital recensera des missions de volontariat à distance déposées par les associations à destination de tous ceux qui voudront s’engager dans une action solidaire.

Dossier spécial

Continuer à donner son sang

L’ampleur de l’épidémie de coronavirus, qui frappe l’intégralité du territoire, tend à faire oublier que les personnels hospitaliers sont toujours confrontés à des patients souffrant d’autres pathologies — mais aussi au besoin constant de sang. Aussi l’Établissement français du sang (EFS) a-t-il relayé un message sur les réseaux sociaux, appelant les citoyens à continuer de donner leur sang. Il rappelle que les différents centres de collecte restent ouverts malgré le confinement, les donneurs devant simplement préciser sur leur attestation le motif de leur déplacement. Les conditions pour le faire restent identiques. Face à l’afflux de dons constaté au cours de la semaine précédente à la suite de son appel, l’EFS encourage les donneurs à prendre rendez-vous dans les centres afin de les étaler sur la période.

Mettre son ordinateur au service de la recherche sur le coronavirus

Imaginé en 2000 par l’université de Stanford, Folding @Home est un projet de recherche médicale qui relie des milliers d’ordinateurs à travers le monde et s’appuie sur leur puissance de calcul non-utilisée pour réaliser des simulations sur les maladies. L’objectif : accélérer les recherches et les méthodes de conception de traitements et de médicaments. Chacun peut participer à son action en installant l’application sur son PC ou son Mac. Celle-ci s’exécute alors en arrière-plan pendant que vous travaillez ou vaquez à vos tâches quotidiennes. Le site de Folding @Home compte mettre aujourd’hui ce super-ordinateur virtuel au service de la lutte contre le Covid-19.

Donner ses tickets-restaurant

Face à la crise sanitaire sans précédent que traverse la France, les personnes sans domicile ou en situation de précarité sont d’autant plus fragilisées. Pour pallier la réduction drastique des distributions alimentaires et la disparition des passants, confinés chez eux, qui venaient en aide aux sans-abri, le Samu social de Paris a lancé un appel aux dons de tickets-restaurant et de chèques-déjeuner. Il encourage ainsi entreprises et particuliers à lui renvoyer par courrier les précieux titres de restauration à son adresse postale.

Audrey Parvais 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer