Aller au contenu principal
Par Carenews INFO - Publié le 9 mars 2021 - 13:00 - Mise à jour le 9 mars 2021 - 17:31
Recevoir les news Tous les articles de l'acteur

Égalité femmes et hommes : encore des avancées à concrétiser dans le monde professionnel

En marge de la Journée des droits des femmes du 8 mars, tour d’horizon des dernières actualités sur la place des femmes dans des secteurs encore très genrés, comme la tech ou le sanitaire et le social. Des appels à soutenir des projets associatifs pour les femmes sont également lancés. Détails.

Égalité femmes et hommes dans le monde professionnel. Crédits : iStock
Égalité femmes et hommes dans le monde professionnel. Crédits : iStock

 

Plus de femmes dans les équipes dirigeantes de la tech

Une startup sur cinq créée en 2020 a été fondée par des femmes ou une équipe mixte, soit une progression de 4 points en un an, détaille le dernier baromètre annuel Sista, CNNum et BCG publié début mars. Cependant, quand on regarde dans le détail, les fondateurs hommes qui choisissent une femme dans l’équipe dirigeante (14 %) sont encore loin derrière les fondatrices, qui elles, sont 75 % à privilégier une équipe mixte. Bien que très encourageants, ces résultats sont à nuancer, notamment, du côté des investisseurs qui continuent à privilégier les startups fondées par des équipes 100 % masculines. Ces dernières représentent plus de 90 % des fonds levés en 2020 ! Et le montant réuni par les hommes reste 2,3 fois supérieur à celui des femmes. Malgré tout, les fonds signataires sont trois fois plus nombreux qu’en 2019 à prendre en compte le genre dans les dossiers d’investissements qui leur sont apportés.  

L’éclaircie tient principalement à la progression dans la mixité des équipes. Pour les fondatrices qui font le choix de se lancer seule ou de s’associer à d’autres femmes uniquement, le pari est encore loin d’être gagné. Les investisseurs doivent prendre conscience du vivier essentiel que représentent les startups fondées ou co-fondées par des femmes. Elles rapportent 2,5 fois plus que celles fondées exclusivement par des hommes ! », détaille Jessica Apotheker, Directrice associée au Boston Consulting Group et en charge de l’initiative Women@BCG au sein du cabinet de conseil à Paris.

 

Soutenir les associations d’aide aux femmes

Le moteur de recherche solidaire Lilo.org se mobilise pour soutenir les actions de solidarité envers les femmes. Portée par Sophie Bodin, sa présidente, cette initiative appelle les associations françaises porteuses de projets d’aide aux femmes à rejoindre le moteur de recherche alternatif français, pour permettre au plus grand nombre de les soutenir gratuitement. Les associations sont donc invitées à se faire référencer sur Lilo.org.

Je suis partie d’un constat simple. Sur plus de 1 000 associations soutenues sur Lilo.org, seule une poignée intervient dans l’aide aux femmes. Lilo.org a pour ambition d’aider les Français qui le souhaitent à soutenir la construction d’un monde meilleur. Mon rôle, en tant que Présidente, et en tant que femme, est de m’assurer que l’aide aux femmes, sous toutes ses formes, y trouve toute sa place. », a précisé Sophie Bodin, dans un communiqué. 

En effet, le principe du moteur de recherche éthique Lilo permet de transformer chaque recherche Internet d’un utilisateur en goutte d’eau, qui est ensuite reversée sous forme d’argent au projet associatif que la personne souhaite soutenir. Depuis 2015, les recherches Internet sur Lilo.org ont déjà permis de collecter plus de 3,5 millions d’euros pour des associations porteuses de projets sociaux et environnementaux, sans que les internautes ne déboursent un seul centime.

 

Appel à des recrutements anti-stéréotypes dans le social

Le GROUPE SOS, organisation à but non lucratif qui agit sur le terrain pour répondre aux défis sociaux et environnementaux du monde actuel, lance une campagne de recrutement anti-stéréotypes sur les métiers du sanitaire et social (aides-soignants, infirmiers, éducateurs spécialisés, etc). Ces métiers dits à tension s’expliquent notamment par un manque de candidat.e.s. C’est le cas de plusieurs métiers exercés au sein du GROUPE SOS : aide-soignant.e.s, infirmièr.e.s, travailleurs et travailleuses sociales. Leurs points communs ? De forts préjugés liés au genre existent dans ces métiers, trop souvent considérés comme « féminins ». En chiffres : les femmes représentent 90 % des aides-soignant.e.s., 87 % des infirmièr.e.s., et 72 % des éducatrices et éducateurs spécialisé.e.s. Autre point d’attention de cet appel : le métier d’ouvrièr.e du paysage, très représenté au GROUPE SOS, et qui ne compte, à l’inverse, que 28 % de femmes. 

 

(Re) découvrez notre sélection des 21 femmes de l'ESS à suivre en 2021 !
La rédaction de Carenews a sélectionné 21 femmes du monde de l'ESS qui font avancer le secteur social et solidaire par leurs engagements.

 

Fermer

Inscription à la newsletter

Cliquez pour vous inscrire à nos Newsletters

La quotidienne
L'hebdo entreprise, fondation, partenaire
L'hebdo association
L'hebdo grand public

Fermer